etude de cas psychologie

Pages: 7 (931 mots) Publié le: 29 avril 2015





Université de Toulouse Jean-Jaurès


PY0517X- Psychologie et Santé
"Etude de cas"














TD: Groupe 2 Enseignant: Elodie Pajot
LEANDRE Saida Année: 2014-2015
N° étudiant:21005044



Cas n°3: Madame J, 41 ans.

Madame J est une femme de 41 ans, divorcée et mère de deux enfants, avant le diagnostic de la maladieelle était aide-soignante dans un service, aujourd'hui elle travaille dans un autre service, moins lourd physiquement et moins difficile. C'est suite à des douleurs au niveau de l'épaule, que la patiente a décidé de se rendre aux urgences, il s'avère que ces douleurs étaient dues à un carcinome canalaire infiltrant du sein droit, cette annonce à été très difficile, elle ne s'y attendait pas à causedu caractère asymptomatique du cancer. Suite au diagnostic, madame J à suivis différents traitements, la chimiothérapie néo-adjuvante, la radiothérapie et l'hormonothérapie, elle n'a pas subi de mastectomie, son sein a été conservé. Pour finir, on n'a pas d'information sur le caractère héréditaire de la maladie, car nous n'avons pas d'information sur ses parents ou autres membres de sa familleconcernant le cancer ou autres maladies.




















Repérage chronologique et description des symptômes :
Nous pouvons relever différents symptômes dans cette étude de cas:

douleurs au niveau de l'épaule qui révèle un carcinome infiltrant du sein droit

La dépression: Madame J, éprouve des difficultés à parler de son cancer sans pleurer "J'avais dit que je ne pleurais pas aujourd'hui![…] je pleure beaucoup mais je ne suis pas dans un état … je ne pense pas qu'il y ait de la dépression, c'est un sujet douloureux"

Difficultés d'acceptation de la maladie, elle parle d'engrenage "l'annonce à été très difficile, après on est pris dans les soins. Ça a été dur le premier mois puis on est pris dans un engrenage […]", elle s'est sentie prise dans un engrenage thérapeutique, elle n'a paseu le temps d'accepter la maladie

Anxiété: angoisse liée à la peur de la récidive "A la récidive je n'y pense pas continuellement mais je ne vois pas comment on peut ne pas y penser" et de la mort " […] on pense plus à sa survie qu'a autre chose." Elle dit que sa vie ne sera plus jamais comme avant, et que c'est une période qui ne sera jamais finie. Angoisse lié aussi à la perte d'une forme desoutien que les consultations de surveillance peuvent apporter, en effet il y a un décalage entre la prise en charge soignante pendant le cancer et l'après cancer, les distances entre chaque rendez-vous s'agrandissent, sentiment d'être livrée à elle-même.

Perte d'identité: elle est victime d'une alopécie, effet secondaire la chimiothérapie et elle dit qu'elle ne se reconnaît plus, la perte descheveux a été très important pour elle et très douloureux "c'est long à repousser, on ne se reconnaît plus".







Les Différents facteurs qui peuvent rendre Madame J vulnérables a la maladie sont :
Facteurs biologique: le cancer en général, l'âge.

facteurs sociaux: le fait d'être seule maintenant, elle est divorcée, manque de surveillance et soutien du point de vue médical après la maladie,manque d'informations, et d'écoute du point de vue médical après la maladie, pas de prise en charge psychologique

facteurs psychologiques: non acceptation de la maladie, la dépression et angoisse, perte d'identité.

Les différents facteurs de protections de Mme J sont :
facteurs sociaux: soutiens et accompagnement durant sa maladie par ses proches, de son entourage, et au niveau médical, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychologie des apprentissages : étude de cas
  • Étude de cas psychologie
  • Etude d'un cas clinique en psychologie
  • Psychologie du développement de l'enfant- étude de cas
  • Psychologie de l'adolescent en situation d'apprentissage : étude d'un cas en collège (3ème)
  • Étude de la psychologie selon danzinger
  • Etude De Cas
  • Etude de cas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !