Etude du système bancaire sénégalais

3952 mots 16 pages
Le rôle d’un système financier consiste à mettre en relation les agents économiques excédentaires en ressources avec ceux qui en sont déficitaires. Il se définit comme un ensemble d'institutions qui mobilisent l’épargne auprès des agents à capacité de financement et les affectent à ceux qui ont besoin de moyens, pour être investie dans la création de richesses.
Dans une situation de finance directe, les emprunteurs émettent eux-mêmes des titres auprès des épargnants, tandis que les intermédiaires financiers servent d’écran entre demandeurs et pourvoyeurs de capitaux en cas de finance indirecte.
La finance est fondamentalement différente des autres fonctions de l’économie telles la production ou la distribution. Toutefois elle influe fortement sur ces autres domaines et facilite le développement économique, la croissance ainsi que la prospérité. En fait, économie et finance sont interdépendantes ; la finance est le moteur des économies modernes depuis la disparition du troc. On observe en général un système financier performant dans les pays développés. Parallèlement, il est rare que le système financier soit efficient dans les pays moins avancés notamment le Sénégal.
L’efficacité dans ce domaine se traduit par la capacité à mobiliser l’épargne, d’affecter les ressources aux emplois les plus productifs en fournissant des informations sur les investissements possibles, de surveiller l’utilisation des fonds, de faciliter le négoce, la gestion des risques et l’échange de biens et services.
Un système financier met en scène des emprunteurs, des épargnants et des intermédiaires qui contractent sous le contrôle d’autorités de tutelle .Sa performance peut s'apprécier à travers les critères que sont : l'allocation optimale des ressources, l'efficience technique, la sécurité des transactions, la pérennité du système, l'équité et l'adaptabilité.
Ainsi dans ce chapitre nous ferons dans un premier temps la présentation du système bancaire Sénégalais et dans un second

en relation

  • Ch7que sans provision
    4673 mots | 19 pages
  • Banque et financement de l'économie
    4260 mots | 18 pages
  • Culture Africaine et management
    3961 mots | 16 pages
  • Business plan
    12050 mots | 49 pages
  • Le suivi du système bancaire au sein de la bceao
    7570 mots | 31 pages
  • Le financement des pme
    19365 mots | 78 pages
  • Mémoire master professionnel 2 option audit et contrôle de gestion
    12161 mots | 49 pages
  • Dossier
    1367 mots | 6 pages
  • Projet de memoire
    4964 mots | 20 pages
  • Le financement des pme
    10372 mots | 42 pages