Etude littéraire: pensée sauvage de claude lévi-strauss

3071 mots 13 pages
Etude littéraire:

LA PENSEE SAUVAGE
Claude Lévi-Strauss

Janvier 2006

Sommaire
Introduction…………………………………………………………………………………3
I) La taxinomie : science de la classification A/ Les raisons d’une classification chez les « sauvages »………… ..4 B/ Les apports de cette classification aux « sauvages »……………...5 C/ Quelques exemples de classification à travers le monde………….5 II) Le système de nomination ……………………………………………………...8 III) Le mode de vie des « sauvages » A/ L’organisation des tribus…………………………………………..8 B/ Les associations totémiques………………………………………..9 IV) La problématique en surface A/ En quoi la pensée sauvage se rapproche-t-elle de la pensée dite « civilisée » ?.................................................................................11 B/ En quoi la pensée sauvage dépasse tout esprit contemporain ?.......12
Conclusion……………………………………………………………………………………14

Introduction

Grâce à un regard débarrassé des anciens préjugés sur les peuples dits « primitifs », Claude Lévi-Strauss dans son œuvre intitulée La Pensée Sauvage apporte un nouveau sens aux notions de race, culture et progrès. Sa vocation en tant qu’ethnologue débuta lors de sa première expédition chez les Indiens du Brésil. C’est à travers ses œuvres retraçant ses voyages chez les groupes aborigènes que l’auteur parviendra à bouleverser l’ethnologie contemporaine.

« « La pensée sauvage » et non « la pensée des sauvages » ». Il est important de bien concevoir que Lévi-Strauss parle dans ce livre de la pensée à l’état sauvage, tant qu’elle n’a pas été cultivée et domestiquée à des fins de rendement. L’auteur aborde les mythes, les rites, les croyances ainsi que l’organisation des sociétés primitives en démontrant la complexité de leur systèmes, rendant souvent les nôtres plus rudimentaires. Tout ceci est de plus

en relation

  • La pens2e sauvage
    698 mots | 3 pages
  • anthropologie
    9253 mots | 38 pages
  • La disparition de la multiplicité culturelle selon Levi-Strauss
    1969 mots | 8 pages
  • grands mythe
    11624 mots | 47 pages
  • Le regard extérieur
    1695 mots | 7 pages
  • Ethnologue unique
    6728 mots | 27 pages
  • La mythologie
    10608 mots | 43 pages
  • Ethnologie
    6742 mots | 27 pages
  • Littérature
    5770 mots | 24 pages
  • Controverse nature culture
    9079 mots | 37 pages