Explication lettre xxiv lettres persanes de montesquieu

870 mots 4 pages
Lettre XXIV – Les Lettres persanes, Montesquieu.

Montesquieu, grand magistrat et écrivain français, a beaucoup voyagé. Pris de passion pour la réflexion sur les sciences et les mœurs de son temps, il est l'auteur de nombreux traités (De l'Esprit des Lois, 1748). Les Lettres persanes est un roman épistolaire publié anonymement à Amsterdam en 1721. Il évite donc la censure.
Dans le roman, les deux personnages principaux, Usbek & Rica, sont persans et voyagent à Paris où ils s'installent huit ans et d'où ils écrivent à leurs amis. Dans cet extrait, les deux Persans découvrent la France et sont très étonnés. La lettre XXIV est une manière pour Montesquieu de critiquer la société française : les pouvoirs royal et papal sont jugés excessifs.

Comment Montesquieu, en cédant la parole à un étranger que tout étonne, se donne-t-il les moyens d'effectuer une satire de la société française?

I – Le dispositif épistolaire

1 – La forme épistolaire

Titre de l'œuvre Expéditeur : Rica + destinataire : Ibben que l'on retrouve dans l'emploi de la 2ème personne (pronom complément « te » l. 14) Lieux de destination (« Smyrne » : ancien nom de la ville d'Izmir en Turquie) et d'expédition. Date d'envoi Présent d'énonciation. Double système d'énonciation dans cette lettre.

2 – Le regard étonné d'un Persan sur l'occident

Cadre oriental très à la mode au XVIIIe en France ; ici cadre déplacé puisque le Persan se trouve en France. Références au monde oriental : noms des personnages, date du calendrier oriental. Marques de l'étonnement : métaphores « prodige » l.4, « un grand magicien » l.7 + « un autre magicien » l.14 : spectacle de la société française + « étonner » l.14

3 – Intérêts d'un tel dispositif

Regard naïf de l'étranger permet de mettre en évidence les dysfonctionnements : décentrage (rupture avec l'ethnocentrisme) = voir le monde avec d'autres yeux permet de le voir autrement. Source de comique : comment ne pas

en relation

  • Lettres persannes lettre 24
    5723 mots | 23 pages
  • Censure 18eme
    6474 mots | 26 pages
  • Comment le regard d’un simple voyageur, qui ne connaît pas paris, pousse-t-il l’exagération et l’ironie jusqu’à rendre dérisoire le pouvoir de la cour et celui de la religion ?
    525 mots | 3 pages
  • Tavail sur le siècle des lumières
    3541 mots | 15 pages
  • Explication de texte les lettres persanes : lettre xxiv
    2349 mots | 10 pages
  • Les lettres persanes
    6502 mots | 27 pages
  • En quoi le siècle des lumières est-il celui de la contestation et de la revendication ?
    3380 mots | 14 pages
  • Canicia
    6549 mots | 27 pages
  • Fiches oral francais bac
    9378 mots | 38 pages
  • Don juan
    11821 mots | 48 pages