Exposé mise en scène de Lorenzaccio par Franco Zeffirelli

2514 mots 11 pages
Histoire des arts :

Exposé : Lorenzaccio mis en scène par Franco Zeffirelli à la comédie française avec Francis Huster

Sommaire :

Mise en scène baroque

Biographies :

Franco Zeffirelli
Francis Huster

Analyse de la pièce

Comparaison avec des extraits étudiés en cours

La mise en scène baroque :

Le baroque est un mouvement artistique qui trouve son origine en Italie dans des villes telles que Rome, Mantoue, Venise et Florence dès le milieu du XVIe siècle et qui se termine au milieu du XVIIIe siècle.
Le baroque, qui touche tous les domaines, se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance, la grandeur parfois pompeuse et le contraste, ce même contraste dont parlait Philippe Beaussant : l’époque baroque a tenté de dire « un monde où tous les contraires seraient harmonieusement possibles ». Il touche tous les domaines artistiques, sculpture, peinture, littérature, architecture, théâtre et musique et se répand rapidement dans la plupart des pays d’Europe.

Le théâtre baroque peut se définir, dans un premier temps, comme le négatif du théâtre classique. À l’analyse intellectuelle, le baroque préfère l’émotion, la perception ; face à la recherche de la vraisemblance, le baroque promeut l’illusion ; à l’unité de ton, le baroque privilégie l’inconstance et le paradoxe ; à la simplicité, le baroque oppose la complexité. Au théâtre, le baroque est également traduit grâce à une certaine mise en scène (lumières, jeux, costumes, décors...) qui met en évidence les caractères du mouvement.
En règle générale, la littérature baroque est marquée par une forte implication de la mort et du jeu de l’illusion. Comme dans les vanités en peinture, la mort est utilisée comme métaphore du temps qui passe, de l’irrémédiable, et de l’éphémère. Contrairement au romantisme, la mort ne représente pas une souffrance morale, mais plutôt une évidence métaphysique.

en relation

  • Lorenzaccio
    2534 mots | 11 pages
  • Que penser de Lorenzaccio ?
    1366 mots | 6 pages
  • Lorenzaccio
    4352 mots | 18 pages
  • fatine
    24663 mots | 99 pages
  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages