Exposé

3707 mots 15 pages
1
LE CHRISTIANISME : FAUX, ENNUYEUX, DEPASSE ?

Nombre de mots au 23/09/05 : 3581
Des sondages posent régulièrement la question « Quelle est votre religion ? » et au fil des années, le nombre de ceux qui se déclarent chrétiens se réduit sans cesse. Même les motivations de ceux qui vont à l’église ne sont pas toujours claires. J’ai lu dans Métro l’entrefilet suivant : « Un curé de Milan a découvert qu’un couple qui fréquentait assidûment son église n’était pas animé par une ferveur religieuse particulièrement développée... Ils viennent pourtant chaque jour à la même heure et restent tête baissée, très recueillis, pendant un temps toujours identique, installés près d’une grande croix en bois sur le mur. Le curé admire cette prière et cette persévérance. Jusqu’au jour où, désireux de repeindre les murs, il découvre courant le long du mur et dissimulé à son extrémité par le pied de la croix, un long fil électrique. Le couple venait recharger son téléphone portable » (16/07/02). Je comprends cette désaffection, car j’ai moi-même longtemps éprouvé trois réticences par rapport à la foi chrétienne.

J’allais de temps à autre l’église, mais je m’y ennuyais. Je me demandais aussi si c’était vrai, si ce n’était pas qu’une série de belles légendes. Je ne voyais pas non plus comment quelqu'un qui a vécu il y a 2000 ans, à plus de 3000 kilomètres, pouvait être d’un intérêt pour ma vie aujourd’hui.

En fait, à l’époque, comme beaucoup de gens, je connaissais peu de choses sur la foi et sur Dieu. Comme Woody Allen : « Dieu est mort, Freud est mort, Marx est mort et moi-même, je ne me sens pas très bien... J’ai été longtemps très déprimé. Je m’apprêtais à me suicider mais je suivais une psychanalyse freudienne stricte, et si vous vous suicidez, on vous fait payer les séances que vous ratez. Et puis à tout moment, provenant de quelque zone intérieure, j’entendais cette injonction : ‘continue à vivre !’ J’ai soudain reconnu cette voix. C’était celle de mon assureur. » Je n’y

en relation

  • Exposé
    1144 mots | 5 pages
  • Exposé
    452 mots | 2 pages
  • Exposé
    551 mots | 3 pages
  • Exposé
    267 mots | 2 pages
  • exposé
    828 mots | 4 pages
  • Expos
    535 mots | 3 pages
  • Exposé
    879 mots | 4 pages
  • Expose
    1271 mots | 6 pages
  • Exposé
    1011 mots | 5 pages
  • Exposé
    1165 mots | 5 pages