Extermination: organisation, but et enchainement d’un genocide.

1274 mots 6 pages
ORGANISATION, BUT ET ENCHAINEMENT D’UN GENOCIDE.

1/LES ORIGINES DE L’EXTERMINATION * Les mesures antisémites de Hitler ne sont pas issues brutalement du néant.
Elles sont le résultat d'un long processus qui a conduit de l'antijudaïsme médiéval à l'antisémitisme moderne. Les chrétiens du Moyen Âge reprochaient aux juifs leur appartenance au«peuple déicide» mais les intégraient volontiers en leur sein lorsqu'ils choisissaient de se convertir. À la veille de la Grande Guerre (1914-1918), c'est encore en Allemagne que les israélites d'Europe se sentent le mieux intégrés !

* Tout change avec la Grande Guerre et l'effondrement des valeurs religieuses traditionnelles. «L’effondrement de la foi chrétienne est nécessaire à la diffusion de l’idéologie antisémite moderne», observe l'historien Emmanuel Todd (L'invention de l'Europe, 1999).

* L'antisémitisme hitlérien naît de la rencontre de deux mouvements d'idées, aussi pernicieux l'un que l'autre :
– d'une part l'antisémitisme d'essence nationaliste et socialiste qui fait du Juif le symbole du capitaliste cosmopolite et apatride,
– d'autre part le darwinisme social, une perversion de la théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin.

* L'antisémitisme se répand à la fin du XIXe siècle en Europe. Les milieux nationalistes, socialistes et laïcs qui dénoncent le pouvoir de l'argent, exaltent les vertus des classes laborieuses et pratiquent le culte de la Nation, opposant cette dernière au cosmopolitisme judaïque et bourgeois, à l'universalisme chrétien ainsi qu'à la royauté, qui transcende les identités nationales. La banque Rothschild, présente à Londres, Paris, Vienne et Francfort, devient pour les nationalistes comme pour les socialistes le symbole vivant du juif cosmopolite qui suce le sang des peuples.

* Dans le même temps, sous l'influence du darwinisme social, il paraît légitime aux Européens «de progrès» que les êtres les plus faibles disparaissent et laissent la place aux êtres

en relation

  • Histoire De La Shoah Bensoussan Georg Hellip
    37972 mots | 152 pages
  • Histoire De La Shoah Bensoussan Georg Hellip
    37959 mots | 152 pages
  • Histoire des relations internationales de 1890 à 1945
    10168 mots | 41 pages
  • Histoire 1ere s
    179160 mots | 717 pages
  • Lexique du racisme
    20417 mots | 82 pages
  • Thèse
    121937 mots | 488 pages
  • traité d'athéologie
    66775 mots | 268 pages
  • Livre du professeur histoire 1ere
    136067 mots | 545 pages
  • Histoire Corrige
    136005 mots | 545 pages
  • Les catacombes de la libre pensée
    66059 mots | 265 pages