Extrait de terre des hommes

Pages: 6 (1263 mots) Publié le: 20 mars 2013
Texte extrait de Terre des hommes Antoine de Saint-Exupéry (1939)

Il semble que ce qui définisse l'autre, c'est de se trouver à distance. Mais de quoi est constituée cette
distance? Que remet-elle en cause de la notion d'humanité. Au hasard d'un voyage en train, Antoine
de Saint-Exupéry croise des ouvriers polonais renvoyés dans leur pays; c'est de cette expérience et
des réflexionsqu'elle suscite qu' il rend compte dans son Essai: Terre des hommes, publié en 1939.
Nous nous proposons d'en étudier un extrait, afin de comprendre en quoi la misère de ces familles expulsées présente une allégorie du tragique de la condition humaine. Sous quel jour se présente leur dénuement? Comment interpelle-t-il l'auteur? Pourquoi illustre-t-il la faillite des valeurs liées â l'être humain?Le passage met en scène, sous le regard de l'auteur, deux familles, composées chacune du père, la mère et un enfant, nourrisson dans le premier cas, garçonnet dans le second. L'auteur décrit les bagages, l'attitude, le corps, l'habillement de ces êtres « arrachés » â la modeste vie qu' ils s'étaient façonnée, pour se trouver à présent « ballottés d'un bout de l'Europe à l'autre ». Ainsicaractérisés par des formes au passif, ifs se voient dépourvus de toute initiative sur leur propre existence ; ils sont réduits il la survie, comme le suggèrent « les ustensiles de cuisine, les couvertures et les rideaux », objets d'un quotidien de stricte utilité. De même, l'espace ou ils se serrent, sans la moindre intimité capable de protéger la tétée de l'enfant, il la ligne 8, comme du confortnécessaire au sommeil du père, ligne 9, . la femme est réduite il sa lassitude, l'homme il un « corps », Iui-même déforme par les « bosses et creux », dans ses « vêtements de travail », qui, leur fonction perdue en même temps
que l'emploi qu'ils représentaient, ne servent plus qu'à « emprisonner ». Les « lourdes hardes » du second couple évoqueront le même dénuement. La perception d'ensemble n'estprésentée que tardivement, par une prétérition ; mais son rythme ternaire en souligne l'intensité : « misère », « saleté », « laideur », et la valeur générale. Bien qu'assumée par l'auteur, l'impression n'est pas simple affaire de subjectivité: le déictique « cette » relie chacun des noms qu'il introduit à l'objet plutôt qu'au spectateur, créant ainsi une distance, dévalorisant l'homme et sa famille,de même que, à la ligne 17, l'assimilation de celui-ci à une « machine à piocher et à cogner » métaphore qui le dévalorise et l'aliène, c'est-à-dire, au sens propre, le rend autre.

Le tableau ainsi présenté peut sembler repoussant. Mais l'auteur participe-t-il de cette déshumanisation? Il la constate, mais de nombreux indices permettent de comprendre qu'il ne la partage pas. Face au présentmarqué par la misère, il oppose son souvenir de la « petite maison », du « minuscule jardin », et des « trois pots de géranium » qu'il a remarqués naguère et qui pourraient être la leur. Il en fait le cadre possible d'un bonheur familial. II convoque enfin son imagination pour reconstituer l'idylle qui a uni le couple, et, ainsi, partager et restaurer la faculté d'aimer et d'« apprivoiser », qui faitl'épanouissement et la dignité de l'être humain. II revient
également sur « tout » ce qu'il a fallu « sacrifier » des menus liens qui marquent l'intégration.
On serait tenté de lire de la compassion dans ce regard que pose l'auteur. Mais il le récuse à deux reprises, dans une injonction : « il ne s'agit point de s'attendrir », et une prise de position : « je ne crois guère a la pitié ». C'estdonc un autre sentiment, de la part de l'auteur, qui sous-tend la scène : le tourment, présenté en anaphore, et qui tranche avec la résignation des familles, que symbolise leur sommeil.
La distance qu'instaure l'auteur, face à ceux qu'il observe et que traduisent les nombreux pluriels du premier paragraphe et les déictiques du deuxième, se rompt cependant au troisième par une exclamation...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Terre des hommes
  • Terre des hommes
  • Terre des hommes
  • La terre des hommes
  • Terre des hommes
  • Terre des hommes
  • La terre et les hommes
  • Terre des hommes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !