fable ou histoire

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 14 janvier 2014
Né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, Victor Hugo fut un écrivain et poète français célèbre. Il écrivit entre autres Les misérables, et Notre Dame de Paris. Il vécut sous Napoléon III, qu’il ne manque pas de critiquer dans ses œuvres. Dans « Fable ou histoire », publié en 1883 et issu livre 3 des Châtiments, le poète s’inspire de la fable « Le loup devenu berger » deLa Fontaine. Tout comme lui, il cherche à dénoncer la société dans laquelle il vit à travers des animaux, et évite ainsi la censure. Dans cette fable, Victor Hugo tourne Napoléon III en ridicule : il le présente sous l’aspect d’un singe qui s’est revêtu d’une peau de tigre. Pour Victor Hugo, il est un imposteur qui utilise le prestige de son oncle Napoléon Bonaparte.

Comment Victor Hugodénonce-t-il la société du XIXème siècle ? Dans un premier temps nous verrons par quel procédés il critique le pouvoir en place, puis dans un second temps nous regarderons comment il dénonce la passivité du peuple, puis enfin nous étudierons dans quelle mesure cette fable peut être considérée comme un récit plaisant.

Premièrement, on note le champ lexical de l’horreur présent dans tout le récit :« méchant », « atroce », « meurtre », etc. L’auteur souhaite donner une image très négative de Napoléon III. Son comportement, assimilé à celui d’un singe qui tente de passer pour un tigre, renvoie d’ailleurs à une attitude très autoritaire, « il se mit à grincer des dents », « égorgea les passants, dévasta les forêts », « poussant d’affreux rugissements ». Au vers 3-4 l’auteur écrit « Le tigre avait étéméchant ; lui, fut atroce. Il avait endossé le droit d’être féroce ». Napoléon III se pose en « vainqueur », en « roi » incontesté, simplement par ce qu’il est le neveu du célèbre Napoléon Bonaparte. Le vers 10 nous conforte dans cette idée « (il) Fit tout ce qu’avait fait la peau qui le couvrait ». Napoléon III tente désespérément de ressembler à son oncle. Il semble être dans son ombre, etsouhaite le même prestige. Au premier vers nous pouvons lire « un jour, maigre et sentant un royal appétit », ainsi qu’au vers 16 « admirez-moi, je suis un tigre ! » Il cherche la crainte et l’admiration chez le peuple français et désire jalousement être reconnu aux yeux du peuple. On remarque également le vocabulaire se rattachant à ce tigre, « caverne », « ossements », « peau », « féroce ». De plus onnote l’impératif « admirez moi » et « voyez », qui renvoie encore une fois à un régime autoritaire. L’anaphore du pronom personnel « Il » permet aussi de comprendre que le roi souhaite attirer l’intention sur lui. Il est en quelque sorte le centre de son monde. Pourtant son emprise sur le peuple semble fragile. Les vers 18, 19, 20, qui correspondent à la fin de la fable aboutissent, tout comme lesFables de La Fontaine, à une chute qui livre le sens de l’apologue : le déguisement du singe ne trompe que ses semblables ; il n’échappe pas une seconde au spécialiste des fauves qu’est le dompteur (l’auteur). Ce texte est un réel pamphlet contre l’empereur.

Cependant, Victor Hugo ne s’attaque pas qu’à l’empereur. Il dénonce également la passivité de la nation face à ce roi tyrannique. Unenation faible, soumise. Le vers 12, « Chacun, voyant la peau, croyait au personnage » met en évidence l’étrange comportement des gens, qui acceptent ce bonapartisme par la volonté de retrouver Napoléon Ier. Pour Victor Hugo, la population n’est pas idiote, elle se rend compte des malheurs que Napoléon III cause, mais croit au rayonnement de la famille royale, et n’y prête pas attention. Ellecherche en Napoléon III le prestige de l’empire de son oncle, elle s’accroche à cette période historique, sait qu’elle se voile la face, mais ne cherche pas à renverser l’empereur pour autant. Les vers 15, 16, et 17 « Devant moi, tout recule et frémit, tout émigre, tout tremble (…). Les bêtes l’admiraient et fuyaient à grands pas » confirme la passivité et la peur des français. La triple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fable ou histoire
  • Fable et histoire
  • Fable ou histoire
  • Fable ou histoire
  • Fable ou histoire
  • Fable ou Histoire
  • Fable ou histoire
  • Fable ou histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !