Fahrenheit 451

Pages: 7 (1716 mots) Publié le: 12 janvier 2014
 Étude d'un roman.

Ray Bradbury, Fahrenheit 451.

L'auteur.

Raymond Douglas ou bien Ray Bradbury connait un franc succès et se fait connaître dans les années 50. Il écrit des romans des sciences fictions tels que «Chroniques martiennes» ou encore «L'homme illustré» mais aussi il écrit des pièces de théâtre telles que «Café Irlandais» en 1963 , ou encore «Madrigals for the spaceage» qui est montée en 1973 au pavillon Dorothy Chandler.
Son mouvement littéraire principal est la science fiction. Il fut récompensé par la National Book Foundation en 2002, et sur la même année , il reçoit une étoile sur Walk of Fame à Hollywood. Et pour finir, en août 2012 la NASA nomme en son honneur le site d'atterrissage sur Mars du robot «Curiosity».
Il défend comme idée l'oppositionau matérialisme de la société : «Avant tout, je n'écris pas de science-fiction. J'ai écrit seulement un livre de science-fiction et c'est Fahrenheit 451, basé sur la réalité. La science-fiction est une description de la réalité. Le fantastique est une description de l'irréel. Donc les Chroniques martiennes ne sont pas de la science-fiction, c'est du fantastique».

Le Roman.

Le type littérairede ce roman est la science-fiction.

Fahrenheit 451 fut publié en 1953. La parution de ce roman est dans un contexte particulier : la science-fiction , car les années 1920/1950 marquent aux Etats-Unis le premier âge d'or de ce «mouvement». Mais il est aussi au cœur du maccarthisme, qui perturbe les activités anti -américaines de certains écrivains et cinéastes, parfois connus de Bradburry.Les thèmes abordés dans ce roman sont le maccarthisme, dont le roman serait une condamnation de cette campagne ainsi que la description d'une société apocalyptique dont de nombreuses valeurs humaines ont sombrés telles que l'amour ou encore l'intelligence. Ce roman dénonce aussi les méfaits de l'émergence d'une culture de masse et l'absence de mobilisation des intellectuels.

Les personnagesGuy Montag → c'est le personnage principal du livre. Il est pompier. Toutefois son rôle n’est pas d’éteindre des incendies. Dans cette société, les pompiers ont des camions citernes remplis d’essences et leurs lances sont des lance-flammes qui ont pour but de détruire les livres. En effet, les livres sont jugés néfastes. Ils amènent trop de questions et perturbent les gens dans leur quête dubonheur. Ceux qui possèdent des livres sont dénoncés et les pompiers viennent brûler leur maison. Les honnêtes citoyens se contentent d’être gavés des sons de leurs coquillages radios et des images de leurs murs télévisuels sans se poser de questions. Tout serait simple si Montag, pompier modèle responsable de nombreux autodafés, ne se mettait pas un jour à se poser des questions et à s’intéresser àce que les livres peuvent bien raconter.

Mildred → C'est l'épouse de Guy Montag. Elle vit cloîtrée dans un monde virtuel : les murs d'images sur lesquels apparaissent les membres de sa "famille", les "coquillages (= écouteurs) qu'elle garde presque en permanence dans les oreilles, même la nuit, et qui l'empêchent de communiquer avec son mari, son désintérêt pour le monde qui l'entoure et toutce qui peut causer des souffrances en font l'archétype de la femme de son époque, qui ne réfléchit guère. Elle fait d'ailleurs une tentative de suicide au début du roman, ce qui montre qu'elle n'est pas heureuse, bien qu'elle prétende le contraire.

Clarisse McClellan → Elle apprend à Guy qu'on peut vivre autrement et lui fait redécouvrir les charmes de la nature, de la conversation, dessentiments, du rêve… Elle lui montre les qualités des livres et lui fait prendre conscience de la barbarie de son métier de pompier. Elle disparaît un beau jour. Mildred prétend qu'elle est morte, écrasée par une voiture.

Limier → C'est une sorte de chien de chasse électronique à pattes d'araignée. On lui programme les coordonnées chimiques d'un individu qu'il recherche, capture et tue. Il émet...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451
  • Fahrenheit 451

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !