Fanny

Pages: 9 (2063 mots) Publié le: 3 janvier 2012
JACQUET Fanny Terminale ES 1 Pour le mercredi 19/10/2011

DISSERTATION DIRIGÉE

Sujet : Mes désirs ne concernent-ils que moi ?
Selon le genre de désir, il peut ne concerner que ma propre personne comme par exemple le désir de faire quelque chose ou il peut aussi bien concerner les autres tels que le désiramoureux. Le sujet consiste précisément à s'interroger sur cette "évidence" pour tenter de la remettre en question. Cette question est étonnante car spontanément nous serions tentés de répondre simplement que nos désirs sont uniquement les nôtres comme l’indique le pronom «mes » dans la question et non les désirs d’autrui. Derrière cette question, il y’a une éventualité de plusieurs choix possibles qui peut nous amener à réfléchir sur le désir des autres. Nous allons tenter de comprendre en quoi nos propres désirs ont un impact possible sur autrui. Alors que la question paraît évidente au départ, c’est unequestion qu’on ne se poserait pas forcément habituellement. Selon l’opinion courante, la réponse commune à cette question serait de répondre par « oui » car au fil des années notre société est devenue individualiste et beaucoup moins traditionnelle, là où les désirs se retrouvent mêlés. L'individualismeest une conception politique, sociale et morale qui tend à privilégier les droits, les intérêts et la valeur des individus par rapport à ceux du groupe. C’est le fait de se préoccuper en premier lieu de la condition des individus de la société avant la condition de la société elle-même, on privilégie aussi l’autonomie morale dans ce type de société. A l’inverse, la société traditionnelleest, par opposition à la société moderne, un autre type de société humaine qui inclut par exemple la société primitive ou encore la société antique. D’autre part, sur le plan moral, nous serions tentés de répondre par « non » en pensant à la distinction essentielle entre le niveau du fait et le niveau des valeurs. Par exemple, si je désire tuer l’amant de mafemme, ce désir m’appartient et, il ne regarde de fait que moi. Mais que vaut un tel désir, est-il partageable ? Mes désirs prennent-ils en compte que mon intimité ? Le phénomène de l’individualisme dans notre société influence-t-il nos désirs ? Ainsi, nous nous questionnerons dans un premier temps sur le rôle d’autrui dans mesdésirs ? Dans un premier temps, nous allons nous demander qu’est-ce que le désir et en quoi il me concerne. Puis, nous étudierons l’impact de nos désirs sur autrui dans une société individualiste et enfin, nous verrons que le rôle d’autrui est important pour la maîtrise de nos désirs.
Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, le désir est laréduction d'une tension issue d'un sentiment de manque et dans ce cas, on ne désire que ce dont on manque. Quand on a trouvé des objets ou des buts considérés comme une source de satisfaction, on va tendre vers eux. Le désir est parfois considéré positivement puisque l'on considère l'objet désiré comme source de plaisir ou de contentement, voire de bonheur et parfois considéré négativementcomme une source de souffrance. Le désir veut et ne veut pas être satisfait. Nos désirs peuvent être naturels ou contre-nature. A l’inverse, le besoin, or le désir découle du besoin. Le besoin est un manque vital ou bien un ensemble de manque d’ordre biologique et économique. Ne plus avoir de besoins c’est perdre l’humanité. Le désir est une force constructive qui transforme le besoin....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fanny
  • Fanny
  • FANNY
  • fanny
  • Fanny
  • redaction Fanny
  • marius fanny cesar pagnol
  • Lola Rodamel Fanny Trouilleux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !