Faut-il craindre le regard d'autrui?

Pages: 9 (2036 mots) Publié le: 22 novembre 2014
Jean-Paul Sartre a dit dans L’Etre et le Néant : « Nous ne sommes nous qu’aux yeux des autres et c’est à partir du regard des autres que nous nous assumons comme nous-même. ». Pour lui, le regard de l’autre est donc nécessaire pour s’identifier, se connaitre soi-même, pour tout simplement être. Dans le sens le plus littéral, le regard est une forme de communication des sentiments. En effet, leregard peut être méprisant, gênant, arrogant, implorant mais aussi rassurant, rieur, aimant. On parle aussi du regard qui ressort du logos, c’est-à-dire, le regard critique. Celui-ci prend donc plusieurs formes paradoxales qui sont interprétées de différentes manières. De plus, la crainte est un sentiment désagréable qui peut limiter la liberté de l’Homme. C’est alors que l’on peut se demander si,tout d’abord, le regard d’Autrui est bon ou mauvais pour l’Homme. Mais aussi si la crainte du regard d’Autrui est inévitable à l’Homme. Le problème pose un paradoxe par rapport au regard de l’Autre, c’est pourquoi dans un premier temps la crainte du regard d’Autrui devient une contrainte et dans un deuxième temps, celle-ci s’efface car le regard de l’Autre devient une expérience positive.

Lacrainte du regard de l’autre se trouve d’abord comme une contrainte. L’Homme qui craint va tout d’abord se limiter lui-même. Vivre dans la crainte, c’est vivre dans la peur de quelque chose ou de quelqu’un et par conséquent c’est vivre sur la défensive, l’Homme ne cherchera plus qu’à se protéger. Ainsi, la peur du regard d’autrui est la peur de ce que pense l’autre sur soi-même et donc cetteprotection, par rapport à ce jugement, se fait à travers l’imitation des gestes et de la pensée. La peur oblige donc l’Homme de penser, d’agir, de vivre comme son entourage. Se limiter à l’opinion commune c’est donc reproduire ce qui a déjà été fait. La crainte est, ici, phénomène négatif qui va à l’encontre de l’évolution humaine. En effet, celui qui ne cherchera pas à l’extérieure de l’opinioncommune, ne permettra pas de faire évoluer la société dans laquelle il vit. Nous pouvons illustrer cette idée avec la comparaison entre quelqu’un qui se limite à cause de la crainte du regard de l’autre et quelqu’un qui va chercher au-delà que de se protéger de celui-ci. Un enfant à l’école, par exemple, va souvent chercher à ressembler à ses compagnons de classe afin de ne pas être écarté de ce groupe.Dans ce cas, on retrouve une corrélation entre le regard de l’autre et la solitude. En effet, le jugement entraine la mise à l’écart. L’enfant va donc se limiter, c’est-à-dire, agir en fonction de l’opinion commune afin de se sentir inclus dans son entourage. Charles Joseph de Ligne a dit, dans Mes écarts posthumes, « La popularité est un rasoir entre les mains d’un enfant » ce qui illustre l’idéeque vouloir plaire à tout le monde afin d’être inclus, peut devenir dangereux. Au contraire, quelqu’un qui rentre dans le monde adulte va chercher à s’assumer en tant qu’individu avec une pensée unique. Il va affirmer ses différences et ainsi, pouvoir faire évoluer la société. Par exemple, monsieur Ford a eu une théorie différente par rapport au fonctionnement de l’industrie de la voiture et aainsi créé le Fordisme en 1908. Il a souvent été critiqué, comme par Antonio Gramsci, mais cela n’a pas empêché le fait qu’il a révolutionné le domaine de l’automobile.
De plus, la crainte du regard de l’autre est aussi une peur d’être figé, limité par celui-ci. L’identité d’un Homme s’inscrit à travers ce regard d’autrui. Il a donc souvent peur d’être placé sous une identité qui va l’empêcherd’être autre ou plus que ce qu’il est. En effet, ce regard va limiter l’identité de l’Homme par rapport à des évènements, des facettes de sa personnalité et non pas à un tout. De plus, autrui dépossède de la liberté de l’Homme en le définissant comme l’objet de son passé. Par exemple, on peut porter réflexion sur l’identité vestimentaire. Une personne peut craindre d’être figé à une étiquette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il craindre le regard d'autrui (intro et 1ere partie)
  • Faut-il craindre le regard des autres ?
  • Faut-il craindre le regard des autres?
  • Faut-il craindre le regard des autres
  • Faut-il craidre le regard d'autrui?
  • Faut il craindre le regard d autrui ?
  • Faut-il avoir peur du regard d'autrui
  • Le regard d'autrui

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !