Faut-il lire entre les lignes ?

Pages: 9 (2035 mots) Publié le: 17 mars 2013
Exposé : Faut-il lire entre les lignes ?



L’une des caractéristiques de l’œuvre littéraire est sans doute de présenter une certaine opacité lors de la lecture. En effet, il est difficile de penser qu’un lecteur puisse percevoir, dès le premier coup d’œil dans les lignes d’un livre, tout ce que l’auteur a cherché à y inscrire. Les raisons en sont nombreuses mais nous nous attacherons à enétudier une en particulier : le fait que le sens « réel » d’un texte peut, parfois, se trouver ailleurs que dans la littéralité de ce-dernier. Chaque terme possède un sens littéral, usuel, auquel on tendance à s’arrêter dans un texte non-littéraire. Il est cependant possible d’aller au-delà de ce sens littéral lors de la lecture d’une œuvre. On parle alors de « lecture entre les lignes ». Lire entreles lignes serait donc, pour le lecteur, chercher à creuser l’œuvre, à y découvrir des richesses que l’auteur aurait pu y dissimuler. Se demander s’il faut lire entre les lignes, c’est admettre que le lecteur est placé face à un choix dans sa lecture. Il faut cependant noter que ce n’est pas le cas pour chaque lecteur : on lit comme on peut avant de lire comme on veut. Se poser cette question,c’est également supposer que l’auteur s’adonne à une forme de « double-écriture » et qu’il dépend du lecteur qu’elle transparaisse ou pas. Ainsi, à supposer que le lecteur soit en capacité de choisir ou non de lire entre les lignes, en quoi est-il nécessaire pour lui de chercher à dépasser la littéralité du texte lu ?
La question est tout d’abord de savoir où se trouvent ces choses si elles nefigurent pas « dans les lignes » du texte. Il nous faudra ensuite montrer qu’une lecture, si elle veut tendre à l’objectivité sur le texte, se doit d’aller souvent au-delà de la littéralité de celui-ci. Lire entre les lignes est même parfois indispensable si l’on veut éviter le risque d’un contresens majeur sur un texte.


Tout d’abord, il s’agit de se demander où se trouve le sens d’un texte sice n’est « dans ses lignes ». Les possibilités offertes à l’auteur pour cacher un certain contenu derrière la littéralité de son texte semblent nombreuses, nous nous attacherons donc ici à évoquer les plus courantes d’entre elles.
La première est sans doute l’ironie. En effet, ce procédé qui consiste, grosso-modo, à dire le contraire de ce que l’on pense, invite le lecteur à ne pas prendre aupied de la lettre ce qu’il est en train de lire. Pour illustrer cette idée nous nous appuierons sur une lettre de Voltaire adressée à Rousseau le 30 août 1755, suite à la parution du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Voltaire, qui n’a pas du tout apprécié le propos de Rousseau dans cet ouvrage, le lui fait savoir dans une Lettre à Rousseau très clairementteintée d’ironie. On peut citer ce passage qui semble édifiant : « J’ai reçu, monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain, je vous en remercie. […] On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre bêtes ; il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de soixante ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’estimpossible de la reprendre et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes que vous et moi. […] ». Il est évident qu’il ne prend pas à Voltaire l’envie de « marcher à quatre pattes » à la lecture du discours rousseauiste, bien que ce soit ce qui est littéralement écrit. Il appartient donc au lecteur de percevoir l’ironie de Voltaire et de comprendre le sens premier de cettelettre : une critique adressée à Rousseau.
Une autre raison qui peut inviter le lecteur à lire entre les lignes est le fait que le récit soit narré par un « unreliable narrator » (Wayne C. Booth, Rhetoric of Fiction), ce qui peut se traduire en français par un « narrateur peu fiable ». En effet, la narration d’un texte n’est pas toujours objective : le narrateur peut présenter les choses sous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Offre d'emploi: savoir lire entre les lignes
  • Petites nouvelles à lire entre les lignes 3es
  • Faut-il encore lire les classiques?
  • Faut-il lire pour s'amuser ou pour s'instruire ?
  • Faut-il choisir entre la parole et l'action
  • Entre croire et savoir faut-il choisir
  • Entre croire/savoir que faut-il choisir ?
  • Entre croire et savoir faut-il choisir ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !