Faut-il préférer la révolte à la résignation

Pages: 6 (1394 mots) Publié le: 13 mars 2012
FAUT-IL PRÉFÉRER LA RÉVOLTE À LA RÉSIGNATION ?

Intro à partir d ‘un sujet de société :
En Syrie, des bandes armées sèment le chaos faisant des morts dans les rangs des forces de l’ordre pour contester contre la répression qui touche le pays et qui fait également des milliers de morts.

Problématique :
Ya t-il des raisons de choisir de s’opposer à une autorité, une règle au lieu de lesaccepter et de s’en remettre à elles ?
A t-on le devoir ou l’obligation de lutter contre l’autorité ou les règles qui ne nous conviennent pas ou a t-on le devoir de les accepter ?

Définition mots clés :
Faut-il : est-il utile, nécessaire, meilleur, plus important ?
A t-on le devoir ou l’obligation ?

Préférer : choisir une chose ou une autre. Tenir une chose supérieure, meilleure parrapport à une autre.

Face à une situation inacceptable ou du moins désagréable deux attitudes sont possibles :
Se révolter : refuser une autorité, une règle généralement de manière violente.
Ou se résigner: se soumettre, accepter sans protester, renoncer à ce qu’on aurait préférer.
On peut se résigner volontairement auquel cas se résigner= consentir, accepter.
On peut se résigner contre songrès auquel cas, se résigner= abandonner, se soumettre.

Plan thèse - antithèse

I/ Il faut préférer la résignation à la révolte.

a. Il est inutile de se révolter contre l’ordre établi des choses.
Que vaudrait une révolte d'avance vouée à l'échec ?  Le problème est donc avant tout celui de la possibilité de la révolte. Si la révolte est impossible, la question se résout d'elle-même :il est nécessaire de se résigner.
Quel est donc mon pouvoir d'action face au monde ? A cette question, les stoïciens répondirent : aucun. L'univers, selon eux, serait régi par les lois strictes du déterminisme. Tout est déterminé. L'ordre de la nature est réglé selon les lois strictes de la causalité et l'homme ne peut rien y changer. Il ne lui reste donc plus qu'à accepter. Certes l'homme estlibre de penser, libre de son attitude face au monde, mais refuser l'ordre des choses, c'est nécessairement être malheureux et voir ses projets échouer. Il y a là une attitude insensée. La fin de l'homme est le bonheur. La condition de ce bonheur est donc la résignation et, non pas une résignation passive, mais une résignation active, qui se veut. Le sage stoïcien est celui qui s'efforce deconnaître l'ordre de la nature, non seulement pour l'accepter mais même pour le vouloir.

b. Utilité de la résignation.

Même si l'homme est libre de décider, s'il a en lui une volonté qui lui permet de faire des choix et d'agir en fonction de ces choix, il est clair que des contraintes extérieures s'opposent à la réalisation de nos projets. Des obstacles s'opposent à nos actions.
De ce point de vue,il existe bien des situations où la révolte est impossible. C'est le cas des États totalitaires où le pouvoir est fort et où toute tentative de soulèvement est immédiatement réprimée. Dans ces conditions, la révolte est vouée à l'échec. Si le rapport de force est en faveur du pouvoir et non de celui qui subit que vaut la révolte ? Cela ne signifie pas que la résignation soit nécessaire. Il peutexister des candidats au martyre. Mais il n'en reste pas moins qu’il est plus prudent de se résigner. C'est un acte de prudence. J'accepte parce que je n'ai pas vraiment le choix. Si je me révolte, je risque l'emprisonnement, la torture, la mort. Si je me résigne, je survis. La résignation m'est effectivement plus utile.
La plupart des gens se résignent par peur des conséquences, parce qu'il leurest plus utile d'accepter que d'être emprisonné ou tuer. Il est difficile de juger s’ils avaient raison ou tort. Il n’y a plus aucune valeur si l'on est mort.

Mais peut-on considérer la résignation comme vraiment utile ? Ne vaut-il mieux pas se révolter ?

II/ Il faut préférer la révolte à la résignation.

a. Légitimité de la révolte.
Aller contre la justice, c'est être injuste. Mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • faut-ifaut-il préférer la révolte à la résignation?
  • Philosophie faut-il préférer la révolte à la résignation ?
  • Faut-il préférer le bonheur à la vérité?
  • Faut il préférer le doute à la certitude?
  • Faut il preferer le bonheur à la verité
  • Faut-il préférer le doute à la certitude ?
  • Faut-il préférer la liberté à la Justice ?
  • Faut-il préférer l’illusion à la vérité ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !