Faut il que les babys boomers travaillent plus longtemps

1794 mots 8 pages
Faut il que les « babys boomers » travaillent plus longtemps ?

Le baby boom est un terme anglais que l'on peut remplacer par pic de la natalité et désigne une augmentation importante du taux de natalité de certains pays, juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les enfants nés durant cette période sont appelés des baby boomers.
Cette période s'étend de 1945 jusqu'au milieu des années 1970 pour la plupart des pays nord-européens. Pour certains pays comme la France, elle a commencé plus tôt dès 1942[1].

Le régime des retraites, en France, est essentiellement géré par répartition. Ce sont les cotisations prélevées sur les salaires des actifs d’aujourd’hui qui servent à payer les pensions des retraités d’aujourd’hui. Le système repose sur la solidarité entre les générations : chaque génération paye les retraites des générations précédentes. L’arrivée à l’âge de la retraite des générations nées après guerre ainsi que l’allongement de l’espérance de vie après 60 ans sont un enjeu majeur de notre société.
Durant les deux premières décennies du XXIe siècle, les baby boomers qui partent massivement à la retraite créeront un nouvel effet socio-économique d'envergure appelé le Papy boom.
La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites permet de préserver le système par répartition.
En réalité, les retraités d’aujourd’hui dépendent des actifs d’aujourd’hui, demain ceux-ci dépendront de leurs enfants d’aujourd’hui : mais combien d’enfants ?
Nous pouvons donc nous demander si cette génération ne doit elle pas travailler plus longtemps ?

1/ On ne peut se passer des « babys boomers »

A/ La réforme des retraites

Pour redresser les comptes des retraites, dont le déficit est estimé à 10,7 milliards d’euros en 2010, « il faudra travailler plus longtemps », martelait le ministre du Travail, Xavier Darcos. En ligne de mire du gouvernement, l’âge légal du départ à la retraite, fixé à soixante ans depuis 1982.
De son côté, le premier ministre

en relation

  • Tourisme senior
    20633 mots | 83 pages
  • Dossier de presse
    9702 mots | 39 pages
  • Les jeunes et la ville
    19753 mots | 80 pages