Faut t'il consommer plus ?

856 mots 4 pages
Antoine BERNARD Faut-il consommer plus ? | | | | | | | 10/03/2010 |

* Face à l’ampleur de la crise économique et de la récession, la plupart des gouvernements en Amérique et en Europe préconisent une relance par la consommation. Que ce soit sous la forme de bons d’achat, de baisse des taxes de vente ou d’une réduction des impôts directs, certains états sont même prêts à mettre la main au portefeuille et à s’appauvrir pour nous convaincre de dépenser plus. Mais pourquoi mise t’on sur la relance par la consommation ? Nous allons voir dans ce développement structuré de 2 parties pourquoi la fonction de consommation est une fonction indispensable à la croissance économique et nous verrons aussi dans une seconde partie que la consommation n’est pas le seul moteur de la croissance économique.

I. La consommation des ménages est indispensable à la croissance économique
La consommation des ménages est une consommation finale: elle est destinée à satisfaire un certain nombre de besoins. Plusieurs types de consommation finale sont généralement distingués : les consommations marchandes, l'autoconsommation et les consommations de biens et services non marchands, fournis par la collectivité et financés par des prélèvements obligatoires.
C’est cette consommation sur laquelle les gouvernements se tournent pour sortir d’une période économique difficile. En effet, les observateurs se polarisent sur ce déterminant. Dès que les ménages dépensent plus, un optimisme s’empare des différents agents économiques. Dans une période de croissance économique, telle que celle vécue de 1997 à 2001, la consommation des ménages expliquait 52 % du PIB français. Depuis, les ménages sont plus prudents dans leurs dépenses et ont accru leur épargne.
Ce phénomène s’explique par la place que la consommation tient dans notre société depuis les 30 glorieuses et l’avènement de notre société de consommation. En effet, notre circuit économique est désormais dicté par

en relation

  • Mercure
    362 mots | 2 pages
  • equilibre alimentaire
    2529 mots | 11 pages
  • Mai 68 tpe
    830 mots | 4 pages
  • ipmsh
    951 mots | 4 pages
  • Eau potable dans le monde
    963 mots | 4 pages
  • Économie
    1848 mots | 8 pages
  • Marketing
    450 mots | 2 pages
  • Chornique
    884 mots | 4 pages
  • Le rire
    1960 mots | 8 pages
  • L'existentialisme
    619 mots | 3 pages