femmes

2161 mots 9 pages
Le document que nous allons étudier est un texte vraissemblablement tiré du livre Qu’est ce que l’Histoire contemporaine ? de Gérard Noiriel, dans son édition de 1996. Il porte sur la question de l’histoire des femmes se developpant à partir de la fin des années 1960. Gérard Noiriel et un historien français né en 1950 qui est considéré comme un précurseur, un pionnier de l’histoire de l’immigration en France et de tout ses corrollaires (l’intégration, l’exclusion ou le racisme) ainsi que de la classe ouvrière, plus tardivement. Aujourd’hui directeur de L’Ecole des hautes études en sciences sociales, il s’est également penché sur des sujets interdisciplinnaires, s’interressant nottament à la l’anthropologie et à la philosophie, et épistémologiques, comme dans l’ouvrage étudié où il cherche à définir ce qu’est l’histoire contemporaine.
Ainsi donc, il est question dans ce texte de l’écriture de l’histoire des femmes. Le sujet est important, en effet bien les femmes aient toujours représenté environ la moitié de la population humaine, leur place dans l’écriture de l’histoire a très longtemps été négligée, biaisée par les représentations masculines de la féminité au travers d’écrit masculins, puisque l’écrit à longtemps été un apanage des hommes, voire carrément absente. Dans l’optique de réparer cette erreur, des groupes de discussion formés de féministes se sont mis en place aux Etats-Unis à la fin des années 60 et progressivement dans la décénie suivante est apparu un courant historique féministe visant à réhabiliter la place des femmes dans l’Histoire.
Il s’agira donc ici à travers ce texte d’expliquer pourquoi il est légitime d’écrire une histoire des femmes et de comprendre comment cette histoire s’est elle construite, ceci en étudiant tout d’abord la conception de l’histoire de femme et de la féminité avant l’arrivée du mouvement féministe, ensuite la façon dont cette histoire est liée à ce mouvement et enfin l’évolution de ce nouveau courant

en relation

  • Les femmes
    763 mots | 4 pages
  • Les femmes
    1366 mots | 6 pages
  • Les femmes
    786 mots | 4 pages
  • Les femmes
    579 mots | 3 pages
  • Les femmes
    1905 mots | 8 pages
  • Femmes
    379 mots | 2 pages
  • femmes
    754 mots | 4 pages
  • Femmes
    3420 mots | 14 pages
  • Les femmes
    447 mots | 2 pages
  • Les femmes
    4795 mots | 20 pages