Fiche de lecture john rawls

Pages: 10 (2464 mots) Publié le: 15 janvier 2013
Fiche de lecture -
La théorie de la justice comme équité, John Rawls

John Rawls, philosophe américain, est le chef de file de l'école américaine pour la défense des droits civiques. Théoricien libéral, il est toutefois favorable à un certain interventionnisme social.

La théorie de la justice comme équité de John Rawls vient en grande partie d'une réfutation de l'utilitarisme dominantdans la société et la pensée américaines. Rawls reproche à l'utilitarisme de justifier le sacrifice de la minorité au nom de l'intérêt du plus grand nombre. Ce qui est acceptable pour l'individu ne peut être transposé à l'échelle de la société toute entière : chacun de nous, par exemple, accepte spontanément de sacrifier un avantage immédiat pour un avantage à venir jugé plus grand (il estrationnel de se priver d'une séance de cinéma pour réviser ses examens).
En revanche, il n'est pas admissible, aux yeux de Rawls, que l'intérêt de quelques uns, sous le prétexte qu'ils ne forment qu'une minorité, soit sacrifié au nom de l'intérêt général.
La théorie de la justice comme équité tente de tracer une voie moyenne entre le libéralisme qui livre la société aux seules régulations du marchéet l'interventionnisme de type keynésien. D'un côté, le collectif est sacrifié à l'individu ; de l'autre l'individu est sacrifié au collectif. L'équité telle que la conçoit Rawls doit pouvoir concilier la liberté individuelle et la justice sociale. Elle n'est pas égalitariste au sens communautariste du terme (l'inégalité n'est pas considérée par Rawls comme mauvaise en soi), le système le plusjuste est celui qui, tout en préservant la liberté de chacun, accorde aux plus démunis la situation la meilleure.
La pensée de Rawls s'inscrit dans la tradition des philosophies du contrat social : l'ordre politique n'est pas une donnée de nature, spontanée, il est le résultat d'une volonté collective, même si celle-ci n'a pas été explicitement formulée. Rawls imagine une expérience de pensée, levoile d'ignorance, qui tient lieu d'état de nature dans sa théorie contractualiste. Sous ce voile d'ignorance, il faut se représenter les hommes comme ne sachant rien de leur situation sociale. Dans cette situation, ils choisiraient nécessairement, selon Rawls, des principes de justice qui garantissent à tous la liberté ainsi que le sort le plus favorable aux plus démunis.

La théorie de lajustice est devenue, en vingt ans, l'ouvrage de philosophie le plus lu et celui sur lequel le plus grand nombre d'articles a été écrit pour le 20ème siècle. Dès sa parution, il a subi les attaques conjuguées et divergentes des libéraux qui estimaient que Rawls légitimait le pouvoir de l’État contre la liberté de l'individu et des communautariens qui lui reprochait son caractère abstrait.
Pour leslibéraux, la justice ne peut naître que du libre jeu des intérêts privés : toute intervention extérieure ne peut manquer d'être tyrannique. Les libéraux jouent la règle contre la loi, aussi accordent-ils au contrat bilatéral la toute première place, tant dans les affaires privées que dans les relations internationales.
Pour les communautariens, un homme qui n'est défini ni par le sexe, ni parl'âge, ni par la culture, ni par la religion, ni par l'éducation, ni par le milieu social, n'est qu'un fantôme. L'universel n'est lui aussi qu'une idée sans contenu mais accueillant toutes les dérives despotiques. La justice consiste à garantir à chaque communauté le libre exercice de ses usages et coutumes. Il n'y a pas un idéal du juste qui serait valide pour tous.

Michael Walzer a, commeRawls, tenté de trouver un moyen terme entre un État qui prétendrait définir le bien pour tous et une multitude d'individus séparés comme des atomes et n'ayant entre eux que des relations contractuelles. Il n'y a pas, selon Walzer, de justice (ou d'égalité) générale mais différentes sphères de justice largement autonomes les une par rapport aux autres. Les types d'égalité ne sont équivalents ni...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur john rawls
  • Thèse de doctorat sur john rawls
  • Fiche de lecture
  • fiche de lecture des souris et des homme de John Steinbeck
  • Théorie de la justice de john rawls
  • Fiche de lecture le public et ses problèmes, john dewey
  • Fiche de lecture
  • fiche de lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !