Fiche de lecture le fait social

860 mots 4 pages
BOURDAIS Julie 16/10/03

Les règles de la méthode sociologique

Chapitre I : Qu’est-ce qu’un fait social ?

Collection Puf/Quadrige, 1983 (1885), page 3 à 14

Présentation de l’auteur

Emile Durkheim (1858 - 1917), sociologue français, agrégé de philosophie, est considéré comme un des fondateurs de la sociologie.
Il ramène les fais moraux aux faits sociaux qu’il considère comme indépendants des consciences individuelles.
Il écrit une thèse de philosophie "De la division du travail social" en 1983, qui lui a été critiqué par le jury de philosophes de la Sorbonne, pour son réalisme social.
Ensuite, il enseigne à Bordeaux (de 1887 à 1902) les Sciences Sociales et la pédagogie. Durant son séjour, il écrira entre autre « le suicide » (1887) et « Les règles de la méthode sociologique » en 1894.
En 1902, il est nommé à la Sorbonne comme suppléant de Ferdinand Buisson, et en devient titulaire en 1906.

Résumé

Le terme « faits sociaux » est devenu une expression courante qui est employée pour désigner une multitude de phénomènes de société mais ce qu’ils définissent réellement est toujours équivoque. Avant d’étudier ces phénomènes, il est donc essentiel de savoir les reconnaître. Dans toute société, ces phénomènes ont pourtant des caractéristiques qui leur sont propres et qui ne peuvent être étudiés par d’autres sciences que la Sociologie.
Les faits sociaux sont des phénomènes qui nous sont inconsciemment imposés, que se soit par l’éducation, l’appartenance religieuse ou la société. Ce sont des phénomènes extérieurs à notre personne. D’autre part, notre façon de se conduire ou de penser nous est dictée avec ou sans notre consentement, ne se faisant pas nécessairement ressentir comme telle.
Et si d’autre part, nous voulions contrecarrer cette influence sociale, la conscience publique nous le ferait ressentir et nous paraîtrions anormaux, provoquant le rejet des conformistes.

en relation

  • theme pso1000
    3009 mots | 13 pages
  • Rapport de stage
    3426 mots | 14 pages
  • Les ages de lavie
    531 mots | 3 pages
  • 150 Fr
    4124 mots | 17 pages
  • Les précieuses ridicules
    1522 mots | 7 pages
  • yass
    4335 mots | 18 pages
  • La Duchesse de Langeais Analyse du livre
    4787 mots | 20 pages
  • L_éthique protestante Weber fiche de lecture
    5266 mots | 22 pages
  • Méthode de fiche de lecture
    955 mots | 4 pages
  • J.bautillard
    4693 mots | 19 pages