Fiche de lecture : musset, on ne badine pas evec l’amour

1869 mots 8 pages
FICHE DE LECTURE : MUSSET,ON NE BADINE PAS EVEC L’AMOUR

Première acte
1°) Le grotesque est un style d'ornement découvert à la Renaissance. Par extension, il désigne aujourd'hui le caractère de ce qui semble ridicule par son extravagance, sa nature outrée.
Les personnages grotesques de cette pièce sont les personnages secondaires : Dame Pluche, Maître Blazius, le Baron, Maître Bridaine, dont la puérilité et le grotesque font ressortir tout le tragique de la situation de trois enfants qui jouent avec leur cœur.

2°) Le sens du mot « Burlesque » se dit aujourd'hui couramment pour désigner un comique exagéré, extravagant qui repose généralement sur un décalage entre la tonalité et le sujet traité dans un texte. Le burlesque repose sur un contraste entre le style et le sujet traité (traiter un sujet sérieux en style vulgaire, et vice versa)
Les personnages qui donnent lieu à des scènes burlesques sont : Perdican, lorsqu’il ne prend pas au sérieux la demande en mariage qu’il fait à Rosette. De plus le Baron aussi donne lieu à des scènes burlesques quand il chasse Maitre Blazius du château pour avoir volé une bouteille de vin.

3°) La définition du mot lyrique se dit d’une œuvre qui laisse beaucoup de place à l’expression des sentiments, l’expression des états d’âme et des émotions : plainte, regret, nostalgie, joie, etc.
Les personnages qui donnent lieu à des scènes lyriques sont : Maitre Bridaine et Maitre Blazius. En effet Maitre Bridaine se plaint d’avoir été évincé par Blazius à la table du Baron. Bridaine se trouve troublé et s’exprime alors de manière lyrique.

4°) L’intrigue principale de cette pièce porte sur l’amour que Perdican et Camille n’arrive pas à s’avouer. Perdican et Camille s'aiment depuis toujours, mais cette dernière, endoctrinée par les sœurs du couvent toutes victimes d'amours malheureuses, a appris à ne pas avoir confiance en les hommes.
Deuxième acte
1°)
Scène | Action | Registre | Lieu | Temps | Scène1 | Maitre Blazius

en relation