Fiche Lecture 1

575 mots 3 pages
Référence bibliographique


Piketty, Thomas. 2013. Le capital au XXI siècle : l’évolution des piliers de l’ordre international. Paris : Seuil, p.15-39, 47-61.

But : Ici, le but de Piketty est de démontrer qu’en 250 ans d’évolution des revenus et des patrimoines sous le capitalisme, principalement aux États-Unis et en Europe que ce sont bien plutôt les guerres et les grands choix de société (comme les investissements dans la formation et les qualifications) qui ont réduit au milieu du XXe siècle les inégalités et que le capitalisme n’inverse pas à lui seul le rapport du capital en faveur du travail. Son objectif est de décrire, au plan mondial et pour le XXIe siècle, les inégalités économiques entre individus et groupes sociaux de façon à proposer des mesures correctrices. Pour atteindre cet objectif, il prend appui sur des séries longues, soi de 1700 à 2010.
Thèse : Ainsi, Piketty pose comme thèse que les inégalités de richesse d'aujourd'hui sont les mêmes que celles du début du siècle, après une interruption entre 1914 et 1945, où elles se sont très fortement réduites donc, sous un régime capitaliste, les riches deviendraient soi-disant encore plus riches par rapport à tous les autres et les inégalités seraient davantage amplifiées.
Argument : Ce qui explique cette thèse est que premièrement, le poids et la concentration du patrimoine, le capitalisme ne se régule pas tout seul. Il existe des forces de divergences puissantes qui poussent le patrimoine à se concentrer. La principale force de divergence est liée au fait que le taux de rendement que se procure les propriétaires du capital peut être durablement plus élevé que le taux de croissance de l'économie. Les revenus du capital augmentent alors plus vite que les revenus du travail et la richesse se concentre entre les mains des détenteurs du capital. Dans ce cas, les travailleurs ne peuvent jamais accumuler de richesse significative. À terme réapparait

alors des rentiers qui ne vivent que du revenu de leur

en relation

  • Fiche De Lecture N 1
    1517 mots | 7 pages
  • Fiche de lecture n°1
    718 mots | 3 pages
  • Fiche lecture 1
    630 mots | 3 pages
  • Fiche De Lecture 1
    552 mots | 3 pages
  • fiche lecture n°1
    7292 mots | 30 pages
  • Fiche de lecture 1
    729 mots | 3 pages
  • Fiche De Lecture Methodo 1
    964 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture analytique 1
    810 mots | 4 pages
  • fiche de lecture boulgakov 1
    1581 mots | 7 pages
  • Fiche de lecture Veli 1
    272 mots | 2 pages