Fiche Réécritures

1041 mots 5 pages
LES RÉÉCRITURES

Le XVIIème siècle voit apparaître une nouvelle notion : la réécriture. Les écrivains redécouvrent les textes anciens de l'Antiquité et s'en inspirent. Ils vont même jusqu'à citer leurs sources dans leurs ouvrages. Il n'est pas, ici, question de plagiat, mais de transformation.

->LES TYPES DE RÉÉCRITURE

La réécriture est un exercice de style : une reprise et une adaptation d'un tout ou partie d'une œuvre déjà existante. Ce n'est pas une copie, mais une transformation. On s'inspire d'un écrit que l'on prend pour modèle et on cherche à imiter ou à s'écarter de l'œuvre de départ en gardant son propre style.
Les grands écrivains, tels que Molière, parlaient d'hommage aux auteurs classiques.
La réécriture s'est vue illustrée de manière diverses et variées.

- La citation
Comme son nom l'indique, la citation est un emprunt direct à l'œuvre d'un autre auteur. On le cite afin d'étayer son argumentation. Emploie des guillemets ou de l’italique pour le différencier de son écrit.

- L'allusion
L'allusion prend la forme d'une complicité entre l'auteur et le lecteur. La source n'est pas citée de façon explicite. L'écrivain compte sur les connaissances de son interlocuteur afin que ce dernier voie en cette référence implicite la source de son inspiration.

- Le pastiche
C'est l'imitation d'un style et des ''tics'' d'écriture d'un auteur. Il peut être comique ou satirique.
C'est un jeu avec le lecteur qui a plaisir à retrouver la ''manière'' d'écrire d'un autre.
C'est une joie pour l'auteur qui s'amuse à reproduire un style. Il doit toutefois avoir une connaissance approfondie de celui dont il s'inspire.

- La parodie
C'est une imitation comique et une déformation d'un style. Elle a pour but de se moquer et de faire rire. Burlesque, caricaturale ou ridicule, la parodie transforme, par exemple, une tragédie en comédie ou un texte au registre soutenue en un écrit au langage familier.

- termes supplémentaires • La transposition est le

en relation

  • Titre
    2283 mots | 10 pages
  • Reecritures
    625 mots | 3 pages
  • Récriture du mythe de don juan
    1015 mots | 5 pages
  • AL7FR10TEPA0111 Sommaire Du Cours
    2161 mots | 9 pages
  • Pratiquer l'écriture d'invention
    726 mots | 3 pages
  • Les réécritures
    2551 mots | 11 pages
  • S Quence 9
    563 mots | 3 pages
  • Montaigne
    428 mots | 2 pages
  • La réécriture
    718 mots | 3 pages
  • La monde romanesque
    529 mots | 3 pages