Fiche technique - l'idée européenne avant 1950

538 mots 3 pages
L’IDEE EUROPEENNE AVANT 1950
I/ Introduction
Depuis de nombreux siècles, l’idée d’une Europe unifiée est présente dans l’esprit des hommes. (Ex : Charlemagne qui, succédant à ses conquêtes européennes, se faisait appeler « Pater Europae ») Bien qu’elle devienne, « officielle » dans les années 1920, avec Coudenhove-Kalergi et Aristide Briand. Mais jusqu’en 1919, rien de bien concret ne fut établi au sein de l’Europe.

II/ La Société des Nations
En effet, au lendemain de la Grande Guerre, la Société des Nations, voit le jour . Bien qu’ayant pour membre de nombreux pays hors continent européen, la Société possède une idéologie dans la lignée de l’Union Européenne. La Société des Nations se concentre alors essentiellement sur des problèmes européens. Lieu de confrontations et tribune d'idées, elle participe à l'édification de l'idée européenne et prône le maintien de la paix, l’unification, le désarmement et l'organisation d'une sécurité collective.

III/ Accords de Locarno
Après le traité de Versailles de 1919, que l'Allemagne n'a pas vraiment accepté, après l'occupation de la Ruhr de 1923 et la question non résolue des réparations de guerre et après l'inflation qui s'est déchaînée en Allemagne au lendemain de sa défaite, une entente se révèle nécessaire entre les anciens belligérants pour éviter tout nouveau conflit mondial. Le Traité de Locarno garantit les frontières entre la France, l'Allemagne et la Belgique, établit un pacte d'assistance mutuelle et permet de rompre l'isolement de l'Allemagne sur le plan international et de l'intégrer à la SDN en 1926. Les accords de Locarno, renforce également la mission de la Société des Nations.

IV/ Mémorandum de Winston Churchill
En 1942, Winston Churchill, alors Premier Ministre britannique, rédige un mémo sur les Etats-Unis d’Europe. Constatant que l'Europe a été au cœur de deux conflits mondiaux, il propose de remédier à cette violence interétatique par une union entre les peuples européens. En septembre 1946,

en relation

  • Les pères fondateurs de l'europe
    8222 mots | 33 pages
  • Chapitre1
    3854 mots | 16 pages
  • science économique
    136320 mots | 546 pages
  • La montée de l'individualisme nuit elle au lien social ?
    1510 mots | 7 pages
  • Sciences économiques
    131741 mots | 527 pages
  • cours anthropologie historique
    3117 mots | 13 pages
  • Guernica
    5825 mots | 24 pages
  • Analyse
    2358 mots | 10 pages
  • Methode disssertation
    45139 mots | 181 pages
  • L’organisation mondiale du commerce
    7922 mots | 32 pages