Flaubert madame bovary analyse

Pages: 11 (2546 mots) Publié le: 27 février 2013
Extrait importants du livre:
1 -->  « La nuit était noire. Quelques gouttes de pluie tombaient. Elle aspira le vent humide qui lui rafraîchissait les paupières. La musique du bal bourdonnait à ses oreilles, et Emma faisait des efforts pour se tenir éveillée, afin de prolonger l’illusion de cette vie luxueuse qu’il lui faudrait tout à l’heure abandonner. »
Cet extrait montre à quel point lebal a une grande importance pour elle. C’est la vie dont elle a toujours rêvé. Ce jour restera gravé dans sa mémoire à jamais et le retour a la réalité n’est pas des plus facile.

2 --> « Du courage, Emma, du courage! Je ne veux pas faire le malheur de votre existence. Avez-vuos mûrement pesé votre détermination? Savez-vous l’abîme où je vous entraînais, pauvre ange ! Non, n’est-ce pas? Vousalliez confiante et folle croyant au bonheur, à l’avenir. Ah ! Malheureux que nous sommes! Insensés! Je ne vous oublierai pas, croyez-le bien, et j’aurai continuellement pour vous un dévouement profond; mais un jour, tôt ou tard, cette ardeur (c’est là le sort des choses humaines) se fût diminuée, sans doute! Il nous serait venu des lassitudes, et qui sait même si je n’aurais pas eu l’atrocedouleur d’assister à vos remords et d’y participer moi-même, puisque je les aurai causés. L’idée seule des chagrins qui vous arrivent me torture, Emma! Oubliez-moi ! Pourquoi faut-il que je vous aie connue? Pourquoi étiez vous si belle? Est-ce ma faute? Oh! Mon Dieu! Non! Non ! N’en accusez que la fatalité! Ah! Si vous aviez été une de ces femmes au cœur frivole comme on en voit, certes, j’aurai pu, parégoïsme, tenter une expérience alors sans danger pour vous. Mais cette exaltation délicieuse, qui fait à la fois votre charme et votre tourment, vous a empêchée de comprendre, adorable femme que vous êtes, la fausseté de notre position future. Moi non plus, je n’y avais pas réfléchi d’abord, et je me reposais à l’ombre de ce bonheur idéal, comme à celle du mancenillier, sans prévoir lesconséquences. Le monde est cruel Emma. Partout où nous eussions été, il nous aurait poursuivis. Il vous aurait fallu subir les questions indiscrètes, la calomnie, le dédain, l’outrage peut-être? L’outrage à vous! Oh ! … Et moi qui voudrais vous faire asseoir sur un trône! Moi qui emporte votre pensée comme un talisman. Car je me punis par l’exil de tout le mal que je vous ai fait. Je pars. Où? Je n’en saisrien! Adieu! Soyez toujours bonne! Conservez le souvenir du malheureux qui vous a perdue. Apprenez mon nom à votre enfant: qu’il le redise dans ses prières. Je serai loin quand vous lirez ces tristes lignes, car j’ai voulu m’enfuir au plus vite afin d’éviter la tentation de vous revoir. Pas de faiblesse! Je reviendrai; et peut être que plus tard nous causerons ensemble très froidement de nosanciennes amours. Adieu! Cependant elle n’était plus aussi pâle, et son visage avait une expression de sérénité, comme si le sacrement l’eût guérie.

3 -->Le prêtre ne manqua point d’en faire l’observation ; il expliqua, même à Bovary que le Seigneur, quelquefois, prolongeait l’existence des personnes lorsqu’il le jugeait convenable pour leur salut ; et Charles se rappela un jour où, ainsi près demourir, elle avait reçu la communion.

* Il ne fallait peut-être pas se désespérer, pensa-t-il.

En effet, elle regarda tout autour d’elle, lentement, comme quelqu’un qui se réveille d’un songe ; puis, d’une voix distincte, elle demanda son miroir, et elle resta penchée dessus quelque temps, jusqu’au moment où de grosses larmes lui découlèrent des yeux. Alors elle se renversa la tête enpoussant un soupir et retomba sur l’oreiller.

Sa poitrine aussitôt se mit à haleter rapidement. La langue tout entière lui sortit hors de la bouche ; ses yeux, en roulant, pâlissaient comme deux globes de lampe qui s’éteignent, à la croire déjà morte, sans l’effrayante accélération de ses côtes, secouées par un souffle furieux, comme si l’âme eût fait des bonds pour se détacher. Félicité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • analyse Madame Bovary
  • Analyse sur le roman Madame Bovary, de Flaubert
  • Analyse d'un extrait de madame bovary
  • Biographie de flaubert et analyse des personnages de madame bovary de m
  • Madame bovary flaubert ch8
  • Madame bovary de flaubert
  • Gustav flaubert, madame bovary
  • Madame Bovary Flaubert 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !