Focalisation

1520 mots 7 pages
Narration et focalisation |

par
Mieke Bal
1977Bref aperçuBal se propose de compléter, tout en la rectifiant légèrement, la théorie de Genette traitant de la narration, et en particulier du rapport entre « celui qui voit » et « celui qui parle ».

On nous rappelle les différents types de focalisations, ainsi que la distinction entre narration et histoire. On examine enfin les nuances entre narrateur homodiégétique et hétérodiégétique, extra-, intra- ou métadiégétique.

Bal met ensuite sa propre théorie en place impliquant un narrateur, un narré, un focalisateur et un focalisé. RésuméI - Figures narratologiques

Introduction

L'article de Bal se veut une présentation critique des chapitres 4 et 5 du livre de Gérard Genette paru en 1972, Figures III.

Bal rappelle que Genette a élaboré une typologie des figures du récit selon trois catégories: le temps, le mode et la voix. Il entend ne s'intéresser qu'au mode et à la voix, qui constituent une théorie de narratologie. L'originalité de cette théorie consiste à séparer les deux catégories communément confondues de la perspective et de l'instance narratrice, que Genette classe respectivement sous le mode (qui voit ?) et la voix (qui parle ?).

Mode

Genette distingue le récit d'événements du récit de paroles. Ce faisant, il distingue entre la mimésis (adj: mimétique) et la diégésis (adj: diégétique). La mimésis se définit, selon Genette, par un maximum d'information et un minimum d'informateur (autrement dit de traces de l'informateur), la diégésis par le rapport inverse. Dans le récit de paroles, on trouve le discours rapporté, identifiable au discours direct; le discours narrativisé ou raconté, où le contenu du discours est réduit au minimum; et, entre les deux, le discours transposé, le style indirect libre par exemple.

Style indirect libre : dans ce discours, le narrateur adhère le plus étroitement possible aux paroles du personnage, mais il ne lui cède pas la parole.

Bal apporte ici plus de

en relation

  • La focalisation
    386 mots | 2 pages
  • Focalisation
    878 mots | 4 pages
  • Focalisation
    302 mots | 2 pages
  • Les focalisations
    347 mots | 2 pages
  • Les focalisations dans le récit
    1031 mots | 5 pages
  • Narrateur et focalisations
    466 mots | 2 pages
  • Narrateur et focalisation
    274 mots | 2 pages
  • La stratégie de focalisation
    779 mots | 4 pages
  • La focalisation bac français
    632 mots | 3 pages
  • Francais narrateur et focalisation
    566 mots | 3 pages