Fonctionnement de la bombe nucléaire

1885 mots 8 pages
TPE : BOMBE A

1 Histoire

A) Contexte historique

B) Le Projet Manhattan

Projet Manhattan est le nom de code du projet de recherche qui produisit la première bombe atomique durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut mené par les États-Unis avec la participation du Royaume-Uni et du Canada, de 1942 à 1946.

Le projet Manhattan commença modestement en 1942 mais il finit par employer plus de 130 000 personnes et coûta près de 2 milliards de dollars américains de 1945, soit environ 26 milliards de dollars de 2013. Plus de 90 % des frais furent consacrés à la construction des usines et à la production des matériaux fissiles et moins de 10 % au développement et à la fabrication des armes. Les travaux de recherche et de production se déroulèrent dans plus de 30 sites, certains étant secrets, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada.

(Partie incomplète)

2 Fonctionnement

A) Radioactivité

Il existe dans l'univers des atomes dits « instables » ayant la faculté de pouvoir émettre un rayonnement lors d'une désintégration de leur noyau. Une désintégration se fait par l'expulsion d'une particule, causée par un surplus de neutrons dans le noyau de l'atome. On distingue aujourd'hui trois principaux types de rayonnements ionisants, dont les particules ont un pouvoir de pénétration dans la matière plus ou moins élevé qui dépend des particules le constituant mais aussi du type de matière à traverser et de son pouvoir d'arrêt. Un rayonnement est constitué de particules.

Alpha :
Des noyaux instables émettent souvent des particules alpha, comme des noyaux d’hélium constitués de deux protons et deux neutrons. De loin la plus massive des particules émises, elle est aussi la plus lente, excédant rarement 1/10e de la vitesse de la lumière. En résultante, son pouvoir de pénétration est faible : elle peut habituellement être stoppée par une simple feuille de papier. Mais si un émetteur de particules alpha comme le plutonium est introduit dans le

en relation

  • Bombe nucléaire
    1130 mots | 5 pages
  • Energie nucléaire
    693 mots | 3 pages
  • FARADJI Ben Daniel hellip
    682 mots | 3 pages
  • Energie nucléaire
    4232 mots | 17 pages
  • Bombe Atomique
    1220 mots | 5 pages
  • Bombe nucléaire
    1592 mots | 7 pages
  • FUSION
    2865 mots | 12 pages
  • bombe atomique
    2394 mots | 10 pages
  • TPE Final
    2304 mots | 10 pages
  • TPE USB
    9378 mots | 38 pages