Fordisme

308 mots 2 pages
Le fordisme

Au début du XXe siècle, Henry Ford, industriel de l’automobile à Détroit, prolonge l’OST. Le Fordisme repose également sur trois principes :

- sur le plan technique, Henry FORD(1863-1947) invente le travail à la chaîne : les pièces sont transportées sur un tapis roulant, le convoyeur, ce qui évite des pertes de temps ;

- sur le plan économique, le fordisme est à l’origine de la production de masse :

- pour que la chaîne soit efficace, il faut produire des objets identiques, standardisés. Il en résulte des économies d’échelle importantes dues à l’amortissement du matériel sur de longues séries, à l’achat massif et donc à prix réduit, de MP, produits semi-finis, etc. ;
- la standardisation, les économies d’échelle et la hausse de la productivité qui en résultent, permettent de produire en masse des objets de moins en moins coûteux (exemple de l’automobile de Ford) ;

Sur le plan social, le fordisme est à l’origine de la consommation de masse, le prix baissant et le salaire augmentant, une consommation de masse devient possible pour absorber la production de masse. La hausse de la productivité permet également aux industriels d’augmenter leurs profits et d’investir dans des installations de plus en plus vastes et des équipements de plus en plus coûteux et perfectionnés, ce qui est une nouvelle source d’augmentation de la productivité du travail.

Des États-Unis, le taylorisme-fordisme s’est progressivement répandu dans les autres pays industrialisés et notamment en France à partir de 1906 sous l’impulsion d’Henry Le Chatelier, 1850-1936, ingénieur des mines. C’est la guerre de 14-18 qui va offrir la possibilité de pouser à la rationalisation et la standardisation de la production, en particulier dans l’industrie d’armement(usine d’obus de Citroën). Dans les années 1920 le gouvernement crée une « commisssion de standardisation » pour pousser à la fabrication en série et aux gains de productivité dans

en relation

  • Fordisme
    716 mots | 3 pages
  • Fordisme
    1317 mots | 6 pages
  • Fordisme
    481 mots | 2 pages
  • Fordisme
    1261 mots | 6 pages
  • Fordisme
    293 mots | 2 pages
  • Le fordisme
    613 mots | 3 pages
  • Fordisme
    1769 mots | 8 pages
  • Fordism
    2551 mots | 11 pages
  • le fordisme
    1177 mots | 5 pages
  • le fordisme
    1142 mots | 5 pages