Français, théâtre.

590 mots 3 pages
La fonction d'un poète (D'après Hugo) Les rayons et les ombres ; Victor Hugo, 1840 .

I. L'utilité du poète, un intermédiaire entre Dieu et les hommes.
1) Il y a une opposition entre le poète et le chanteur. Le chanteur est une référence au premiers poètes de l'histoire qui chantait ses poèmes. C'était Orphée. Il s'oppose, il se montre différent des autres. Il est un chanteur utile et refuse l'individualiste. Dans le premier disin, iil y a une condamnation des poètes démissionnaires. On le voit par l’emploie des verbes « retourne » ; « prend ses sandales » ; « s’en va ». Il y a aussi une imprégnation en trois temps : _ Malheur (x2) _ Honte aux penseurs Cette imprégnation semble appeler sur la tête du poète inutile une condamnation. Le poète est différent des autres.
2) Le poète est un élu. Au début & à la fin du texte on découvre un Leitmotiv. C'est le Leitmotiv de Dieu. Le poète est un élu et il chemine (comme Jésus). La différence entre le poète et nous est que le poète voit. Le poète fait advenir l'avenir. Le poète voit en avance. Le poète communique avec Dieu « Dieu parle à voix basse à son âme ». Le poète est un être universel. Le poète n'est ni un homme, ni une femme « homme, il est doux comme une femme ».
Si le poète est un élu, il est aussi & surtout un être exceptionnel « Lui seul a le front éclairé. Lui seul distingue ». Dans cette anaphore on voit très bien que le poète est exceptionnel & unique.
La poésie serait-elle donc cette traduction du divin ?
« Lui seul a le front éclairé » Le front du savoir.
3) Le poète a un comportement de Christ. Il garde son courage malgré les insultes et les louanges. Le poète a plein de contemplateurs frivoles.
A la fin du texte, Victor Hugo à installé son poète Christ.

Être rare, le poète est cet homme qui vit « Les pieds ici, les yeux ailleurs ». Ici c'est le monde maternel, c'est le nôtre, alors que le poète a les yeux ailleurs. Il es dans le monde de Dieu. Le

en relation

  • Dissertation sur la création poétique: travail ou inspiration?
    1751 mots | 8 pages
  • Analyser un chant : "derniere danse de kyo"
    306 mots | 2 pages
  • Nelligan
    405 mots | 2 pages
  • Marie vous avez la joue aussi vermeille
    2195 mots | 9 pages
  • Français : Théâtre
    417 mots | 2 pages
  • La cigale et la fourmi
    1297 mots | 6 pages
  • Le théâtre latin
    798 mots | 4 pages
  • Tfa : il était une fois, la choral
    1683 mots | 7 pages
  • Rapport de stage
    617 mots | 3 pages
  • Tous les matins du monde - pascal quignard
    1323 mots | 6 pages
  • Le chant des partisans
    521 mots | 3 pages
  • epodes
    692 mots | 3 pages
  • Commentaire complainte d'un autre dimanche
    919 mots | 4 pages
  • Anthrop
    404 mots | 2 pages
  • La fontaine
    506 mots | 3 pages