Francois Villon

2650 mots 11 pages
François VILLON
Exposé
I. Introduction
1. Mise en contexte

Nous allons vous parler de François Villon et de la façon dont il a influencé la littérature de la fin du Moyen-Âge.
2. Division

En commençant par le déroulement de sa vie, nous allons passer par sa poésie, les changements qu’il a apportés à la littérature médiévale ainsi que par l’analyse d’un de ces poèmes pour arriver à l’influence qu’il a eu sur ses contemporains. Nous terminerons le tout avec une courte conclusion.

II. Développement
1. Biographie
François Villon est né à Paris en 1431 et disparaît en 1463. Sa famille devait être pauvre et d’origine modeste. Orphelin de père, François Villon qui s'appelait d'origine François de Montcorbier fut élevé par le chanoine aisé
Guillaume de Villon (dont il prendra le nom au plus tard en 1456 afin de lui rendre hommage). C’est grâce à lui qu’il a eu une bonne formation.
Après avoir été reçu bachelier en 1449, il devint licencié en maîtrise des Arts à Paris en 1452 qui fait de lui un clerc. Il entreprendra des études de théologie qu’il abandonnera peu après. C’est pendant cette période qu’il a dû entrer en contact avec la mafia redoutée des "Coquillards" qui opérait dans plusieurs régions d’une France.
À part ces quelques faits sur sa jeunesse, la vie de François Villon est remplie de zones d’ombre, et les seuls indices biographiques dont nous disposons sur sa vie adulte sont d’origine judiciaire, ce qui renforce l’image légendaire de poète «malfaiteur» qui est la sienne depuis la fin du Moyen
Âge. Il est condamné à plusieurs reprises. Il ira jusqu’à blesser mortellement un prêtre au cours d’une bagarre violente. Malgré ses nombreuses arrestations il réussira à s’en sortir à chaque fois grâce à la protection et aux bonnes grâces de nobles, notamment Charles d’Orléans. Cependant, en 1462 il sera condamné à mort (c’est à ce moment qu’il écrivit la célèbre Ballade des pendus). Cette condamnation sera levée il sera tout de même banni

en relation

  • François villon
    847 mots | 4 pages
  • Francois villon
    549 mots | 3 pages
  • François villon
    1212 mots | 5 pages
  • Francois villon
    2487 mots | 10 pages
  • Je, françois villon
    539 mots | 3 pages
  • François villon
    555 mots | 3 pages
  • Francois villon
    5452 mots | 22 pages
  • Commentaire Francois Villon l'Epitaphe Villon
    712 mots | 3 pages
  • L'épitaphe de françois villon
    1001 mots | 5 pages
  • François villon et la ballade des pendus
    1498 mots | 6 pages