Fusion nucléaire

Pages: 3 (641 mots) Publié le: 12 juin 2010
La fusion thermonucléaire correspond à une autre réaction nucléaire. On s’est toujours interrogés sur l’origine de l’énergie primaire la plus utile à l’humanité qui n’est rien que l’énergie rayonnéepar le soleil ; ce n’est qu’en 1938 que Hans Bethe découvre que cette énergie ne pouvait être produite qu’à l’issu de fusion entre noyau légers ex :noyau hydrogène, d’hélium …Toute réaction de fusionproduit de l’énergie dont la température dépasse des millions de degrés à l’intérieure du soleil, ces réactions sont assez permanente et à des températures élevées et se contente d’une dépenseminimale du combustible nucléaire.

. [pic]Cette réaction entre le deutérium et le tritium (isotope de l’hydrogène) est l’une des réactions defusion les plus prometteuses vu que celle-ci dégage beaucoup d’énergie.Cependant quelque plus tard des expériences de fusion nucléaire furent réalisés dans un premier temps dans des laboratoires après que cela ne soit mis en œuvre réellement ce sont les premièresexplosions thermonucléaires de fusion non contrôlés ex : Bikini en 1949.Ce qui incite des recherches sur la fusion contrôlé sur terre.

Comment ce fait cette fusion nucléaire ?
Comme son nom l’indique lafusion nucléaire consiste à fusionner deux noyaux légers (masse du noyau ≤60) il y’a ainsi formation d’un noyau dit intermédiaire qui à son tour se désintègre en deux autres noyaux légers différent desnoyaux au début de fusion et dégage de l’énergie.

Avantages :
• Le deutérium utilisés comme combustible lors de la reaction est très abondant puisqu’on le trouve dans l’eau de mer .
•...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fusion nucléaire
  • La fusion nucleaire
  • fusion nucleaire
  • Fusion nucléaire
  • La fusion nucléaire
  • La fusion nucléaire en résumé
  • Tpe fusion nucléaire
  • Avantages et limites de la fusion nucléaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !