Gagaga

1572 mots 7 pages
Un État c’est un ensemble de personnes qui vivent sur un territoires et obéissent au même gouvernement, une organisation politique et juridique d'un territoire délimité.
Un État est dit unitaire lorsque tous les citoyens sont soumis au même et unique pouvoir. C'est la forme la plus répandue d'État dans le monde. Un État unitaire peut être centralisé, décentralisé ou régionalisé.
Un État fédéral (ou fédération) est un État habituellement souverain, composé de plusieurs entités autonomes dotées de leur propre gouvernement, nommées entités fédérées. Il peut être considéré comme l'opposé de l’État unitaire.
Un État fédéré est un État qui fait partie d'un État fédéral.
Une fédération est un système de gouvernement où, conformément à la constitution, le pouvoir d'élaborer des lois est réparti entre un corps législatif central et les assemblées législatives des territoires membres de cette fédération.
Un fédéralisme c'est la forme de gouvernement de l'État fédéral, ou sa structure constitutionnelle.
Une confédération est une union d'États indépendants qui ont, par un ou plusieurs traités, délégué l'exercice de certaines compétences à des organes communs destinés à coordonner leur politique dans un certain nombre de domaines, sans constituer cependant un nouvel État superposé aux États membres. Les États-Unis en forment un exemple bien connu: ses États étaient des colonies avant de constituer leur confédération.
L’ Union Européenne (UE) est une association de vingt-sept États européens qui délèguent par traité l'exercice de certaines compétences à des organes communs.
L’état décentralisé accorde certaines compétences et latitudes d'action aux collectivités territoriales, considérées comme compatibles avec le principe d'identité de la loi. Mais il conserve un pouvoir de contrôle de la légalité et de l'opportunité des actes administratifs des collectivités territoriales. Exemples : la France, l'Espagne, L’Italie
L’état centralisé assure et garantit à tous les

en relation

  • Tres impoortan t de merde caca
    442 mots | 2 pages