Game

1309 mots 6 pages
Origine des volcans
En l'an 79 de notre ère, le Vésuve entre en éruption et cause un énorme désastre. Depuis, il s'est souvent réveillé, mais jamais plus il ne fut si violent. On croyait alors que la fureur d'un volcan, dont le nom vient de Vulcain, dieu du feu, était l'effet d'une divine colère. On sait aujourd'hui, qu'il s'agit là d'un phénomène naturel et l'on a pu proposer des hypothèses vraisemblables sur ses origines.

Mont Fuji
Une fracture se produisant dans l'écorce terrestre (la lithosphère ) permet soudain aux couches profondes de notre globe de communiquer avec la surface. Si nul n'a jamais pu explorer les abîmes d'un volcan en activité, il a été possible, en revanche, de descendre dans des cratères éteints et de déterminer l'existence d'un foyer souterrain où la lave se trouve à l'état liquide. Ce foyer communique avec une sorte de chambre, dont le plafond est percé par la cheminée du cratère. Le cratère est lui-même un immense entonnoir par où s'échappent les matières gazeuses, les matières solides souvent mêlées d'une telle quantité d'eau qu'elles forment une boue volcanique, et les produits liquides, dont le refroidissement forme les laves.
L'éruption est en général, précédé de grondements qu'accompagnent parfois des tremblements de terre. Puis le sol et les eaux d'affleurement s'échauffent jusqu'à ce qu'il se produise une explosion immédiatement suivie de l'apparition d'un panache de vapeurs et de fumées. Pour certaines montagnes, comme l'Etna, le cône d'éruption principal a pu, maintes fois, s'effondrer pour se reformer. Sur les flancs de la montagne primitive, il se forme une multitude de cônes latéraux établis sur des fissures correspondantes et des montagnes secondaires qui sont les résultats des éruptions successives. À l'aube du 14 novembre 1963, un phénomène insolite frappa les yeux des hommes à bord de l'Isleifur 2, un vieux chalutier qui effectuait sa campagne de pêche habituelle au large de la côte mérionale de l'Islande, non

en relation

  • Easy game
    3139 mots | 13 pages
  • Pduc game
    3215 mots | 13 pages
  • Acrc : game
    626 mots | 3 pages
  • Squiggles game
    3251 mots | 14 pages
  • Game boy
    393 mots | 2 pages
  • The game
    1331 mots | 6 pages
  • Serious game
    730 mots | 3 pages
  • Serious game
    848 mots | 4 pages
  • Serious Game
    421 mots | 2 pages
  • Game over
    5536 mots | 23 pages