Gargantua, chapitre xxii

Pages: 10 (2328 mots) Publié le: 14 mars 2011
Gargantua – texte n°2
Chapitre XXII : Comment Gargantua employait le temps quand l’air était pluvieux

Dans son livre Gargantua, publié en 1534, apparaît le génie aux multiples facettes de Rabelais, dont deux aspects fondamentaux se retrouvent dans son héros éponyme. En effet, il souhaite tout d’abord transformer ce héros en un « abyme de sciences », et prône pour cela la curiosité universelleet l’épanouissement physique et moral de l’être emprunté au naturalisme et antique ; mais veut aussi réagir contre l’ascétisme chrétien marqué à cette époque par la contrainte des esprits et des corps. Ainsi Rabelais s’oppose-t-il aux méthodes d’éducation du Moyen-Âge, en opposant la première éducation reçue par son héros – de longues études ingrates et entièrement livresques, sans rapport avecla vie ni la connaissance du monde– à la seconde, lorsque Grandgousier l’envoie à Paris où, sous la tutelle de Ponocrates, il sera remis sur la bonne voie.
Comment l’idéal humaniste s’exprime-t-il dans le chapitre 22, où le narrateur décrit la manière dont Gargantua occupait son temps quand l’air était pluvieux ?
Nous montrerons tout d’abord l’aspect encyclopédique de cette éducation qui se veutuniverselle, puis nous insisterons sur son aspect ouvert au monde et aux expériences concrètes, avant de souligner qu’elle est dominée par la joie de vivre et le pouvoir de transmission.

I. Une éducation encyclopédique à la taille d’un géant

Le philosophe relie, l. 2-3, les chapitres XXI et XXII, en expliquant que « le temps d’avant dîner était employé comme de coutume ». Ses activitésmatinales restent les mêmes, mais au lieu de sortir en plein air, il fait allumer « un beau et clair feu pour corriger l’intempérie de l’air ». La lumière du feu qui illumine la maison remplace donc celle du soleil, et montre que l’éducation de Gargantua est placée sous le signe de la joie de vivre, que symbolise ce « beau et clair feu ».

a) Ponocrates sollicite la curiosité de son élève dansdifférents domaines

Il conduit en effet son élève chez toutes sortes d’artisans afin que celui-ci connaisse tous les métiers (ex : l. 11-12 avec les métaux et l’artillerie). Ces rencontres se placent toujours sous le signe de la convivialité et du dialogue, puisque le maître comme l’élève discutent avec ces « ouvriers » (l.18) en leur offrant à boire. Ligne 11 à 19, on trouve une longue phraseénumérative où le narrateur, par l’emploi répété des conjonctions de coordination « et », « ou », cherche à montrer la vaste ouverture d’esprit dont fait preuve cette éducation. Il nous parle ainsi des « lapidaires, les orfèvres, les tailleurs de pierreries, les alchimistes et monnayeurs, les tisserands, les fabricants de tapisseries, de velours, les facteurs d’orgues, les horlogers, les miroitiers, lesimprimeurs ». Par le balancement entre le « ou » et le « et », le narrateur met en place un rythme soutenu suivant celui des découvertes infinies de l’élève, et montrant la joie que celles-ci lui procurent.

b) l’art de la rhétorique : un goût marqué pour la dialectique

Ainsi, en plus de rendre visite aux différents artisans afin de comprendre l’ingéniosité des différents métiers (l.18-19), ils rencontrent ceux qui pratiquent l’art de l’éloquence, dont les métiers sont multiples et variés. Se révèle ici la fascination exercée par le pouvoir de la parole sur le narrateur. L’élève comme le maître semblent admiratifs de la théâtralisation de cette pratique, qu’il s’agisse de « leçons publiques, d’actes solennels, de répétitions, de déclamations ou de plaidoiries des gentils avocats »(l. 20 à 22). On voit en effet que tout le texte est scandé par la répétition de « allaient voir » (l. 11-12, puis l. 20), ou « allait voir » (l. 13). L’intrusion de ce singulier souligne la passion de Gargantua pour ces activités de bateleurs, jongleurs et charlatans (l. 31 toujours), dont il admire les «gestes, ruses, soubresauts et beau parler » (l.32). L’allitération en (b) : « beaux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire gargantua
  • Candide, chapitre xxii
  • Résumé chapitre par chapitre gargantua
  • Gargantua, RABELAIS chapitre 23
  • Gargantua chapitre 57
  • Chapitre 57 de gargantua
  • Résumé chapitres gargantua
  • L’éducation de gargantua

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !