Genèse et affirmation des régimes totalitaires (soviétique, fasciste et nazi) : points commun et spécificités + guerre d'aldérie

Pages: 21 (5160 mots) Publié le: 5 juin 2013
Le totalitarisme est probablement le système politique qui a le plus marqué le xxe siècle du fait du nombre de personnes concernées, de la taille et de la puissance des États totalitaires, mais aussi de leur impact décisif sur l'histoire et en particulier sur le déclenchement des guerres.Les États totalitaires se caractérisent par une emprise totale du pouvoir politique sur tous les aspects de lavie d'une société. Ce sont des régimes dictatoriaux à parti unique où toute opposition est interdite et durement réprimée, le plus souvent par une police politique toute-puissante. Les libertés individuelles sont supprimées et la population est tenue sous contrôle non seulement par la terreur mais également par la censure et la propagande. L'économie, la culture, les loisirs sont égalementcontrôlés par l'État, et son chef charismatique fait le plus souvent l'objet d'un culte de la personnalité. Ces États développent tous un projet de société autour d'une idéologie forte qui les pousse également à l'impérialisme (volonté de s'étendre par la conquête ou les alliances et de constituer un empire).Si l'on se réfère à cette définition, il y a eu trois États totalitaires au cours du xxe siècle :l'Italie fasciste de Mussolini (1922-1943), l'Allemagne nazie d'Hitler (1933-1945), et l'URSSde Staline (1922-1953)(1).Comment de tels systèmes politiques ont-ils pu s'implanter dans des États aux origines anciennes et aux institutions en apparence solidement établies ? Il est clair qu'ils ont profité de réelles fragilités : de l'usure du tsarisme pour l'URSS et des difficultés et erreurspolitiques nées de la fin de la Première Guerre mondiale pour l'Italie et l'Allemagne. Comme nous l'avons vu plus haut, ces régimes ont de réels points communs, mais aussi leurs spécificités propres.
1. La naissance des régimes totalitairesLa conquête du pouvoir par le fascisme en Italie• Entre 1918 et 1920, une importante crise morale, politique et sociale secoue l'Italie. Des usines sont occupées parles ouvriers à Milan et à Turin. La multiplication des mouvements sociauxoblige des patrons à fermer leurs entreprises. Mais dans certains cas les ouvriers décident de poursuivre la production en prenant les postes d'employés. On retrouve ce même mouvement dans les campagnes où des paysans sans terre occupent les grandes propriétés terriennes (les latifundias). Ces manifestations s'inspirent enpartie des idées socialistes et du modèle bolchévique, mais elles sont également portées par d'anciens combattants de la Première Guerre mondiale qui, alors qu'ils ont consenti de gros sacrifices, n'ont pas retrouvé les emplois espérés à leur retour des combats. De plus, un fort sentiment d'injustice a été ressenti dans la population italienne lorsque les revendications territoriales du pays n'ontpas été satisfaites par le traité de Versailles, malgré le ralliement italien au camp des vainqueurs (on parle de « victoire mutilée »). Par exemple, la ville de Fiume sur l'Adriatique n'a pas été rattachée à l'Italie.
• La bourgeoisie est inquiète de voir se développer les mouvements sociaux et l'idéologie socialiste, les ouvriers sont mécontents de leur sort tout comme les anciens combattantsqui, de plus, ne sont pas satisfaits de la manière dont le gouvernement a négocié la fin de la guerre. Les mécontentements sont divers, mais tout le monde s'entend pour critiquer la démocratie libérale parlementaire en place : l'antiparlementarisme et les forces antidémocratiques se développent. Mussolini et le parti fasciste vont profiter de la situation pour prendre le pouvoir. Benito Mussoliniest issu de la petite bourgeoisie, c'est un ancien combattant qui a été journaliste et instituteur. Il réussit à réunir dans son parti, les Faisceaux italiens de combat, créé en 1919, des mécontents de tous bords : anciens combattants comme lui, nationalistes, et même syndicalistes révolutionnaires. Les Faisceaux n'ont de ce fait pas de ligne idéologique précise, ils semblent même se rapprocher...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Points communs et spécificités des régimes totalitaires
  • Les régimes totalitaires nazi et fascistes
  • Genese et affirmation des regimes totalitaires
  • Genese et affirmation des régimes totalitaires
  • Genese et affirmation de regime totalitaire
  • Genèse et affirmation des régimes totalitaires
  • Genèse et affirmations des régimes totalitaires
  • Genèse et affirmation des régimes totalitaires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !