Generation

1033 mots 5 pages
Notion : Le vin en France

Depuis la nuit des temps, on cultive la vigne et on boit du vin. Déjà chez les Grecs et les Romains, les vins jouissaient d’une grande renommée. Si les Grecs ont amené de nouveaux cépages, c’est bien l’occupation romaine qui a permis à la vigne de s’étendre dans tout le pays. Au début du Moyen-Age, l’expansion du Christianisme a largement favorisé celle de la vigne et c’est à l’Eglise que l’on doit la continuité de sa culture. Chaque monastère avait sa vigne et récoltait son vin. Par la suite, la Révolution démantèle complètement le vignoble français qui appartenait essentiellement aux seigneurs et aux communautés religieuses. Au cours du XIXe siècle, deux faits nouveaux bouleversent la production vinicole : la création du chemin de fer qui facilite le commerce du vin et l’apparition du phylloxéra, minuscule mais dramatique puceron, qui ravage tous les vignobles d’Europe. On découvre, par bonheur, le remède à ce fléau en greffant des plants américains sur des cépages européens. Le savant Louis Pasteur se passionne pour l’étude du vin, ouvrant ainsi la voie à l’œnologie moderne.

L’HISTOIRE DU VIN

LE CLASSEMENT DES VINS FRANÇAIS

Les vins français sont classés en quatre catégories, qui appartiennent à deux grands groupes, selon la réglementation européenne : - Les vins de table • Les vins de pays : C’est une sélection des meilleurs vins de table. Ils sont soumis à des conditions de production très strictes : aire de production, rendement, degré minimum, analyses, dégustation,…

• Les vins de table proprement dits : Il s’agit généralement de vins de coupage, commercialisés sans indication d’origine. Figure seulement sur les étiquettes : vin de table de France ou vin de table des différents pays de l’U.E. - Les vins de qualité produits dans une région déterminée (V.Q.P.R.D.) • Les appellations d’origine contrôlée (A.O.C.). Elles concernent toutes les grandes régions viticoles françaises. Elles peuvent s’appliquer à une région, à

en relation

  • Générations
    858 mots | 4 pages
  • Génération
    649 mots | 3 pages
  • Génération
    3656 mots | 15 pages
  • La génération
    1672 mots | 7 pages
  • La génération y
    5820 mots | 24 pages
  • La génération y
    514 mots | 3 pages
  • Génération y
    11192 mots | 45 pages
  • La génération y
    11904 mots | 48 pages
  • Génération y
    4235 mots | 17 pages
  • Generation
    652 mots | 3 pages