Gestion des carrières

5184 mots 21 pages
INTRODUCTION Au 18ème siècle, Adam Smith avait mis en avant l’idée d’une division du travail à travers son exemple de la manufacture d’épingles. Il a montré qu’en se partageant les taches, les ouvriers pourraient produire beaucoup plus d’épingles. Il faudra cependant attendre l’arrivée de Taylor pour mettre en avant ce concept et créer l’Organisation Scientifique du Travail. Si l’OST a connu son heure de gloire en France durant la première moitié du 20ème siècle, à la fin des années 60, les ouvriers se « révoltent ». Et à partir des années 70, la demande devient une demande de variété. La phrase de Ford devient obsolète : « les clients pourront avoir une voiture de la couleur qu’ils veulent, pourvu qu’ils la veuillent noire. » La production de produits différenciés remet en cause la standardisation totale sur laquelle le taylorisme et le fordisme avaient construit leur supériorité. Le juste à temps est donc un concept développé au Japon au sein de l'usine Toyota dans les années 50 par le célèbre Taiichi Ohno qui avait comme motivation principale une élimination des gaspillages à tous les niveaux. Il peut être définit comme un concept qui vise à acheter et produire uniquement les quantités dont l'entreprise à besoin à l'instant où elle en a besoin
Le juste à temps apparaît donc comme un nouveau mode de production en rupture totale avec le taylorisme, cependant certaines similitudes subsistent. Le sujet nous amène donc à réfléchir sur ce modèle : est ce un nouveau mode de production ou une forme moderne du taylorisme ?
Nous présenterons dans une première partie les principaux concepts, enjeux et objectifs de ce nouveau mode de production. Puis, dans une seconde partie, nous analyserons les principales similitudes et différences avec le modèle de base. Enfin, nous présenterons l’exemple d’une entreprise qui a appliqué le juste à temps : l’entreprise Dell.

I-Le Juste A Temps, nouveau mode de production :

2. Principes et enjeux du JAT :

1)-Définition :

en relation

  • Gestion de carrière
    853 mots | 4 pages
  • La gestión des carrières
    1198 mots | 5 pages
  • Gestion des carrières
    1851 mots | 8 pages
  • Gestion des carrières
    7674 mots | 31 pages
  • Gestion de carriere
    13067 mots | 53 pages
  • La gestion de carriere
    481 mots | 2 pages
  • La gestion des carrieres
    11240 mots | 45 pages
  • La gestion des carrières
    424 mots | 2 pages
  • Gestion des carrières
    13595 mots | 55 pages
  • La gestion des carrières
    2320 mots | 10 pages