Gnathon, les Caractères, La Bruyère

Pages: 5 (1247 mots) Publié le: 9 janvier 2014
« Gnathon », Les Caractères de La Bruyère


I) Les défauts de Gnathon
1.Un personnage égoïste :
Prouver qu’il s’agit bien d’une personne égoïste :
-« Gnathon ne vit que pour soi. ».
-« non content de remplir à une table la 1ère place il occupe à lui seul celle de 2 autres ; il oublie que le repas est pour lui et pour toute la compagnie… »
-« il fait son propre de chaque service » «tout ce qu’il trouve sous sa main lui est propre »


Analyse : Il prend non seulement les plats mais aussi les meilleures places dans les carrosses et à l’hôtel.
Son égoïsme consiste dans la recherche de son profit personnel.
Par conséquent il joue la comédie pour avoir la meilleure place= faiblesse.

Le mot égoïste n’est pas prononcé.
La définition a plus de poids elle insistedavantage surtout grâce à la suite de la phrase.
Une opposition apparaît au début du texte : Lui qui s’oppose à tous les autres. La forme même de la première phrase du texte met en valeur cette opposition. La première partie de cette phrase est courte « Gnathon ne vit que pour soit » et elle s’oppose à un 2ème membre beaucoup plus long. Dés le départ on constate donc un déséquilibre. (s’oppose aumodèle du classicisme du juste milieu)
« tous les hommes ensembles »
Cette formule met en valeur le fait qu’il considère l’humanité dans son ensemble comme n’existant point et pas seulement une catégorie ou un rang social tels que les valets, les servantes, comme c’était généralement le cas au XVIIème. Mais Gnathon ignore tous les hommes même les nobles, les riches. Les autres hommes ne sont rienpour lui, il les ignore il agit comme s’il était seul sur la terre. (=égoïsme)
Un pronom revient de manière laconique dans le texte : « Lui, soit mais surtout il » La répétition du pronom personnel lui et sa forme réflexive soi. C’est donc un procédé par lequel La Bruyère met en valeur l’égoïsme de Gnathon.
i. il considère le monde extérieur qu’en fonction de son intérêt propre « il tournetout à son usage, ses valets ceux d’autrui courent dans le même temps pour son service ».
 Par conséquent ce n’est pas seulement un égoïste, mais il est égocentrique (tout tourne autour de lui)
Cependant, un deuxième défaut apparaît : la gloutonnerie
2. Un personnage glouton : - Répétition du verbe manger : 5 fois dans le texte. Il ne pense qu’à manger.
- Sa voracité est marquée par larépétition de « tout » : «ligne 5 : « il ne s’attache à aucun des mets, qu’il n’ait achevé d’essayer de tous ; il voudrait pouvoir les savourer tous, tout à la fois. »
- ligne 14 : « il roule des yeux en mangeant.. » ce qui qualifie donc également le glouton c’est l’empressement (engloutissant les morceaux), la convoitise (il convoite les plats des autres).
c’est un impoli, un goujat, un rustre.

L’image du goinfre, du glouton est liée dans ce texte à une autre image celle de l’impoli du rustre, du goujat (homme sans usage, manquant de savoir vivre et d’honnêteté).

3. Un personnage impoli :

- « les convives s’ils veulent manger mangent ses restes »
On a ici l’image d’un monde à l’envers.
- « il mange haut et avec grand bruit »

Le lecteur ressent alors le dégoût qu’inspire cethomme est mis en valeur par l’homophonie « dégoutter (jus qui coule) / dégoûter » (dans dégoûtante).

Mais ce dégoût est engendré par toute une série d’images :
- « il écures ses dents et continue à manger »
- « il mange haut et avec grand bruit »
- « il ne se sert à table que de ses mains »
- « on le suit à la trace »
« il se fait une manière d’établissement partout où il se trouve »« il les prévient dans les hôtelleries et il s’ait toujours se conserver dans la meilleure chambre, le meilleur lit » répétition de « meilleur ». Ici prévient signifie devance. L’insistance sur le mot « meilleure » amplifie son impolitesse.

Conclusion :
On a une figure inversée de l’idéal de l’honnête homme tel que le définit le XVIIème siècle


Mais c’est aussi un portrait en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la bruyère, Caractères de l'homme, "Gnathon"
  • Caricature de gnathon, les caractères de la bruyère
  • "Gnathon", la bruyère, les caractères: commentaire littéraire
  • Les caractéres "de l'homme" la bruyére extrait "gnathon"
  • Commentaire du portrait de gnathon dans les caractères de la bruyère
  • Gnathon la bruyère
  • La bruyere-gnathon
  • Gnathon, la bruyère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !