Gorgias de platon - résumé hypokhâgne

Pages: 9 (2220 mots) Publié le: 1 février 2011
Gorgias de Platon.

I - Personnages :
Socrate, philosophe qui mène le débat. Il souhaite montrer la suprématie de la philosophie.
Gorgias, philosophe sophiste qui croit que la rhétorique est plus puissante que la philosophie.
Polos, jeune philosophe sophiste : élève de Gorgias.
Calliclès, sophiste qui ne croit pas que la philosophie soit quelque chose qu’on pratique au-delàs del’adolescence. En effet, elle semble éloigner de la réalité.
Chéréphon, ami de Socrate qui l’accompagne.

II – Le résumé.
1 – Le dialogue de Socrate et Gorgias : la définition de la rhétorique.

Socrate interroge Gorgias afin de définir la rhétorique, celle-ci semble complexe bien qu’elle soit la profession de Gorgias. Néanmoins, ce dernier défend qu’elle est puissante bien qu’elle soittantôt vraie ou fausse. En effet, face à un public ignorant l’orateur est plus admiré que le spécialiste ; elle fait référence à la croyance et non la connaissance : la rhétorique est ouvrière de la persuasion.

Selon Gorgias, la rhétorique apporte le pouvoir, ainsi, elle est toute-puissante. De plus, la rhétorique vise à rendre libre les hommes qui la maîtrise, et à leur permettre de commanderaux autres hommes de la cité, puisqu'elle donne le pouvoir de convaincre, grâce aux discours, les juges du tribunal, les membres du conseil ou même l'ensemble des citoyens. On peut donc dire que la rhétorique vise, à travers le discours, à convaincre, et que son objet est la conviction dont il existe deux formes : la connaissance via le savoir et la croyance via le croire sans savoir. La premièreforme de conviction est celle que donnent, par exemple, les mathématiques ; la seconde forme est celle que procure la rhétorique. Cette dernière cherche à convaincre qu'une cause est juste ou injuste devant une assemblée. On dira avec plus d'exactitude que la rhétorique cherche à faire croire que quelque chose est juste ou injuste, mais qu'elle ne cherche pas à savoir ce qui est juste et ce qui nel'est pas. En conséquence, l'orateur n'a nul besoin de connaître les choses dont il parle.

De plus, Socrate estime qu'il suffit de connaître le bien pour le pratiquer et que le vice se ramène à l'ignorance. Gorgias pourrait se défendre et dire qu'il n'est pas vrai qu'il suffise de connaître la justice pour ne jamais commettre l'injustice. Il pourrait rajouter qu'il est difficile parfois dediscerner où se situe la justice. Il faut se décider sans être sûr qu'on prend le meilleur parti ; si l'on se trompe la rhétorique n'en est pas responsable. En fin de compte, on découvre que Gorgias est un logos qui n'avoue qu'à contrecœur être prêt à enseigner la justice à ceux qui ne la connaissent pas déjà, et qui cherche par tous les moyens à éviter d'être rendu responsable des conséquences dece qu'il enseigne.

Socrate demande à Gorgias ce qu'est la Rhétorique dont il fait profession.Gorgias : C'est la science du discours. Socrate : Quel discours ? Discours relatif à la médecine, à la gymnastique et aux autres arts ? Gorgias : Non mais ceux qui ne se rapportent point au travail manuel et qui ont uniquement pour fin la persuasion. Socrate : Mais toutes les sciences veulent persuaderde quelque chose. Quel est le genre de persuasion que veut produire la rhétorique ? Gorgias : Celle qui se produit dans les tribunaux et les assemblées et qui a pour objet le juste et l'injuste. Socrate : Il y a deux sortes de persuasion, celle qui produit la croyance sans la science et celle qui produit la science. Quelle est celle qui est propre à la rhétorique ? Gorgias : C'est la première, etelle assure aux orateurs une telle supériorité que, même dans les matières où les spécialistes sont seuls vraiment compétents, ils l'emportent sur eux et font adopter les mesures qu'ils préconisent. Socrate : Si l'orateur est persuasif, s'il suffit qu'il ait l'air de savoir, quoiqu'il ne sache pas, en est-il de même lorsqu'il s'agit de juste et d'injuste ? ou faut il connaître le juste et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Platon de gorgias
  • Le gorgias de platon
  • Le gorgias de platon
  • Gorgias platon
  • Gorgias
  • Gorgias platon
  • Gorgias de platon
  • Gorgias

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !