Gsi - chapitre 3 - les s.g.b.d.r.

2450 mots 10 pages
GSI - CHAPITRE 3 - LES S.G.B.D.R.

1. DÉFINITIONS :
1.1. SGBDR : • Système : programme informatique (ACCESS par exemple) • Gestion : permet de gérer (vue globale sur l’organisation du système) • Base de données : au moins 2 tables (existent partout – EBP Paie est un logiciel constitué de tables) • Relationnelles : relation = entité = table reliées entre elles par des liens
Ensemble de relations (tables) reliées entre elles et organisées pour assurer une cohérence de l’ensemble (sous forme de lignes et de colonnes) : • Une colonne = un attribut ou propriété ; une ligne = un enregistrement ou tuple • pas de doublons dans les données enregistrées : création d’une « clé d’identification » ou « clé primaire » = colonne ou association de plusieurs colonnes d’une table qui ne contient pas 2 fois en même temps la même information afin d’identifier clairement chaque enregistrement (ou ligne), • données enregistrées dans les lignes appelées « enregistrement ou tuple ». Elles sont de type élémentaire (par exemple, une colonne « Identité » d’une table comprenant les données « Nom + prénom » n’est pas élémentaire) ou peuvent être déduites d’autres tables (calculées : trouver automatiquement le CA TTC à partir du CA HT), • aucune table toute seule c'est-à-dire non reliée à au moins une autre table, • enregistrement des données grâce à des formulaires (aides à la saisie des données d’une manière plus facile, conviviale), • édition des données d’une table ou de plusieurs tables dans des « états » avec toutes les combinaisons possibles en terme de calculs, choix, présentation notamment, • recherches paramétrables dans une table ou plusieurs (reliées entre elles) à l’aide d’un ou de plusieurs critères combinés ensemble, • programmation possible à l’aide de macros (séquence automatisée de fonctions) ou d’un langage de programmation spécifique au logiciel utilisé (Visual Basic pour ACCESS), • identification des clés

en relation