Hans Staden

Pages: 41 (10055 mots) Publié le: 7 janvier 2014
HANS STADEN

OU UN

EUROPÉEN

CHEZ LES

TUPINAMBA

Grégory Wallerick, doctorant en Histoire moderne à l'Université Lille 3 – Charles de Gaulle.

Résumé : Durant les tentatives de conquêtes initiées au cours du XVIe s., les Européens ont
l’occasion de découvrir cet Autre qui peuple un territoire empli de chimères et d’espérance.
Certains événements, relatés par des voyageurs à leurretour sur le Vieux Continent,
concernent l’immersion de rares Européens dans le milieu amérindien. L’histoire de Hans
Staden en est un exemple : peu après son arrivée dans le Brésil portugais, il est fait
prisonnier du peuple tupinamba, qui le garde pour le manger. Au cours de sa captivité, il peut
décrire de l’intérieur le rite anthropophage. L’illustration qu’en a fait De Bry est criante dehal-00409426, version 1 - 8 Aug 2009

e

réalisme et surprend les Européens de la fin du XVI s.
e

Mots clefs : Tupinamba ; Staden ; anthropophagie rituelle ; Théodore de Bry ; XVI s.

Abstract : When Europeans tried to settle in the New World, they met an other population
whom they didn’t know anything. Some of Europeans has been captured by the Amerindians
and related theiradventure. One of them, Hans Staden, drew some pictures about his
th

captivity. At the end of the XVI century, Theodor de Bry engraved Staden’s travel with high
quality pictures and he showed to Europeans the horrible used of a native nation in actual
Brasil : the anthropophage ritual of the Tupinamba.
th

Key words : Tupinamba ; Staden ; Théodor de Bry ; XVI century ; ritual anthropophagySommaire :
Introduction
1- Anthropophagie et histoire dans l’Amérique de Hans Staden
a- Le débat sur l’anthropophagie
b- Hans Staden, prisonnier des Tupinamba
2- Le récit illustré de Staden selon Théodore de Bry
a- La captivité chez les Tamaios
b- Mes mœurs des Tupinamba

Hans Staden chez les Tupinamba

1

c- La consommation rituelle du prisonnier

Une image persistante des peuplesamérindiens provient principalement de la parution
de l’œuvre de Hans Staden, dont la première édition date de 1557, coïncidant
1

chronologiquement avec l’œuvre connue d’André Thevet , cosmographe des Valois, et suivie
2

par un ouvrage de Jean de Léry . Dans cette première œuvre, le protagoniste décrit de
manière très scrupuleuse les rites anthropophages d’une tribu d’Amérique du Sud,dans
3

l’actuel Brésil, les Tupinamba . L’apport de ce texte est double : d’abord, la rigueur presque
4

scientifique de la description de ces cérémonies , qui fait de ce récit un témoignage encore

hal-00409426, version 1 - 8 Aug 2009

5

aujourd’hui considéré comme un des premiers essais ethnographiques ; ensuite, la richesse
documentaire des éditions aboutit à une représentationd’autant plus précise que les
6

Européens n’avaient côtoyé des Tupinamba qu’à de rares occasions , la plupart d’entre eux
ne connaissant cette tribu que de nom. Aussi, la description de ces peuples permet, dès
l’édition de 1557, de « contempler pour la première fois une série de cinquante gravures qui
7

donnaient à l’ensemble de l’œuvre un caractère de spectacle total. »

Un théâtreextraordinaire, pour l’époque, dans lequel « l’homme et la femme américaine cessent d’être
les portraits-mannequins du spectacle figé […] pour devenir les acteurs d’une vision
8

narrative vivante. » Ce miraculé de ces rites offre à l’Europe moderne un ouvrage relatif au
mythe anthropophagique richement illustré. L’attrait pour cette œuvre semble avoir été tel
qu’elle a été « souvent réimprimée,surtout en Allemagne et aux Pays-Bas où l’on compte
9

jusqu’à soixante-dix éditions » , mais elle a aussi été traduite en plusieurs langues. L’intérêt
e

porté à l’histoire de Staden se poursuit en cette fin de XVI s., par le biais de Théodore de
10

Bry, qui permet une survivance du récit. En effet, le troisième volume de sa vaste collection
11

Les Grands Voyages lui est presque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hans
  • Hans
  • Le petit hans
  • Hans et oedipe
  • Hans jonas
  • Hans Holbein
  • Hans christian
  • Hans Kelsen

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !