Henry mendras

3972 mots 16 pages
Le cas des agriculteurs est exemplaire. Autrefois isolés du reste de la société et repliés sur leurs traditions, les paysans sont devenus de véritables entrepreneurs, intégrés à l’économie de marché et à la société de consommation de masse comme la majorité de la population française.

Un ouvrage du sociologue Henri MENDRAS intitulé « La fin des paysans » (1970) soulignait la disparition, non pas du métier d'agriculteur mais d'un style de vie à part, fait d'autarcie économique relative, de rythmes de vie réglés par le temps et les saisons, d'un langage, de fêtes et de rites spécifiques, d'une forte tradition orale. Mode de vie caractérisé par un triple isolement : isolement familial, isolement économique (on produit soi-même de quoi satisfaire des besoins limités, on est peu dépendant des marchés), isolement social (il y a peu d'échanges avec le reste de la société). Ce mode de vie a été préservé plus longtemps en France, du fait de la résistance des ruraux au déracinement et au travail en usine tout au long du 19e siècle.

La modernisation de l'activité agricole s'est effectuée à marches forcées après la Seconde Guerre mondiale avec la complicité des dirigeants syndicaux. Tracteurs et autres machines, engrais, sélection des semences, alimentation industrielle du bétail se sont rapidement imposés dans les campagnes françaises, entraînant un considérable bond en avant de la productivité et un exode rural massif. Pour survivre de sa seule activité agricole, il est aujourd'hui nécessaire de se spécialiser dans des productions rentables, de se tenir informé des évolutions des marchés, de lire la presse professionnelle, de rencontrer des techniciens, de savoir négocier avec son banquier, etc. Le paysan n'existe plus, il a été remplacé par l'agriculteur, un métier de chef d'entreprise comme un autre, avec ses avantages et ses risques.

Du coup, cette catégorie de la population s'est progressivement fondue dans le reste de la

en relation

  • Economistes et sociologues à connaitre pour le bac es
    1093 mots | 5 pages
  • La société française: société de classe
    929 mots | 4 pages
  • Dans quelle mesure les classes sociales existent-elles ?
    606 mots | 3 pages
  • Les auteurs pour la moyennisation de la société française
    420 mots | 2 pages
  • Proceesus de moyennisation
    614 mots | 3 pages
  • Auteurs éco terminale
    663 mots | 3 pages
  • Fche de lecture sur l'insécurité sociale de robert castel
    1079 mots | 5 pages
  • Ouvrier constituent t-il encore une classe social
    1119 mots | 5 pages
  • les principaux outils et methodes de travail du sociologue
    1122 mots | 5 pages
  • Bourgeoisie et classes sociales
    2875 mots | 12 pages