Henry

867 mots 4 pages
Oral boileau :Défense de la critique

Le texte que vous m’avez demander d’analyser est la satire 9 d’un recueil écrit par Boileau, un auteur classique français du XVIIe siècle. Ce poème en alexandrin est composé de rime suivit. Boileau dans celui-ci fait une critique de Chapelain et de ses œuvres.
LECTURE
Vous m’avait demander en quoi la poésie classique est au service de la satire ? Nous analyserons donc dans une première partie, la présentation de Chapelain dont Boileau nous fait par, puis dans une seconde partie, nous étudierons comment l’auteur justifie sa critique, et enfin dans une troisième partie nous verrons comment il argumente et donne des exemples.

Pour bien définir le contexte de son texte, Boileau va commencer des vers 1 a 5, par un dialogue, celui des partisans des oeuvres de Chapelain.Ce passage l’accuse de nommer les auteurs des oeuvres qu’il critique.
On peut voir qu’au vers 3 Boileau se moque en utilisant le fait que Balzac en est fait des éloges, chose normal en sachant que s’été son ami le plus proche.
Au vers 6 on peut voir que l’auteur commence a parler en son nom, car il utilise la première personne du singulier « je ». Ce vers est séparé en deux parties, une première ou il récapitule le dialogue précédent, et une deuxième dans laquelle on peut dire qu’il se moque en redemandant des critiques.
Au vers 7 et 8, il commence sont argumentations en expliquant bien que ces critiques son pour les œuvres et en aucun cas pour le personnage qu’est Chapelain.

Après nous avoir donner le sujet de sa satire, nous allons voir comment Boileau ce justifie.
Cette justification commence au vers 9, on peut dire qu’en quelque sorte l’auteur se jette des fleurs, en qualifiant sa Muse de charitable et discrète. Le vers 10 reprend l’idée énoucé précédament dans laquelle Boileau précise bien qu’il ne se permettré pas de s’attaquer a la vie de Chapelain. Les 3 vers suivant commence par des anaphores, se qui accentue la moquerie de Boileau qui

en relation

  • Henry
    420 mots | 2 pages
  • Henry Dreyfuss
    755 mots | 4 pages
  • Henry ford
    461 mots | 2 pages
  • Henry 8
    617 mots | 3 pages
  • Henry iv
    1529 mots | 7 pages
  • henry moore
    285 mots | 2 pages
  • Henry 3
    870 mots | 4 pages
  • Henry ford
    303 mots | 2 pages
  • Pierre henry
    280 mots | 2 pages
  • Henry ford
    393 mots | 2 pages