Hippolyte : héros tragique

3065 mots 13 pages
Hippolyte d’Euripide, Phèdre de Racine et L’amour de Phèdre de Sarah Kane : trois œuvres, trois auteurs, trois époques et pourtant une seule tragédie où les personnages principaux, Hippolyte et Phèdre, ont pour unique destinée, la mort.
Les origines de la tragédie remontent à l'Antiquité, mais c’est au XVIIe siècle, en pleine période du classicisme, que le genre connaît son apogée. Le héros tragique, souvent issu des légendes, de l'histoire ou de la mythologie hellénique, s'exprime avec noblesse et grandeur conformément à son rang. Il est victime de la fatalité, généralement divine, contre laquelle il lutte en vain, suscitant à la fois l'admiration devant leur courage et leur sens du devoir, et plainte. Chez les Grecs, il n'apparaît pas comme un personnage autonome et responsable. En effet, il s'agit plutôt d'un être déroutant, contradictoire et incompréhensible : il participe à l'action, mais la subit en même temps. Il est en même temps coupable et innocent. Il est coupable par son hubris (démesure, en grec) qui l’incite à agir contre les dieux et à les provoquer malgré leurs sommations, provoquant ainsi leur vengeance et donc, sa perte. De plus, le héros est soumis à l'aveuglement d'Ate (erreur, en grec), il est le jouet des dieux, malgré sa perspicacité face à certains faits.
Dans quelle mesure, peut-on alors considérer le personnage d’Hippolyte, comme héros tragique dans ces trois œuvres ?
Pour tenter de résoudre ce problème, nous chercherons à savoir si Hippolyte possède réellement les caractéristiques propres au héros tragique, puis s’il ne possède pas également les vices de l’anti-héros, avant de nous demander en quoi un héros tragique peut tout simplement ne pas être parfait.

I. Hippolyte, héros tragique ?
A. Le rang noble et la malédiction familiale.
Les personnages de tragédie ont souvent une hérédité débordante de barbaries, d'adultères et d'atrocités car ils sont les descendants d'une famille damnée par les dieux ou parce que leurs ancêtres

en relation

  • Scène d'exposition de phèdre (racine)
    2188 mots | 9 pages
  • Commentaire compose phèdre acte 2, scene 5
    1091 mots | 5 pages
  • Commentaire sur phèdre
    2736 mots | 11 pages
  • Dans quelle mesure les héros tragiques sont trop éloignés des spectateurs ?
    1417 mots | 6 pages
  • Commentaire récit teramene acte 5 scène 6
    1494 mots | 6 pages
  • Piste pour une dissertation sur le héros tragique
    1412 mots | 6 pages
  • Français
    1030 mots | 5 pages
  • Lecture analytique, Acte V Phèdre
    1236 mots | 5 pages
  • Phedre acte 5 scene 6 lecture analytique
    3141 mots | 13 pages
  • Phedre
    2100 mots | 9 pages