Histoire de l'education

1309 mots 6 pages
Sommaires

1. Extrait de ma lecture. 2 2. Introduction : * Détermination du thème choisi et pourquoi 5 3. 1er Partie : * analyse du texte et problématique 4. 2eme Partie : * Analyse critique par rapport aux idées du texte 5. Conclusion :

1. Extrait de ma lecture

Charlemagne n’a jamais réussi à apprendre à écrire, les instituteurs de la IIIe République ne passaient pas le baccalauréat, les lycées publics sont restés payants jusqu’en 1930 : ce sont quelques-unes des réalités que le lecteur découvrira dans ce livre et qui le surprendront probablement.
Pour les auteurs réunis ici, c’est le rôle de l’histoire et des historiens de tenter d’éclairer le présent en restituant la réalité du passé.
Or la restitution aussi objective que possible du passé oblige souvent à renoncer à son idéalisation. Nous avons besoin d’idéaliser l’histoire pour constituer notre identité, mais nous devons aussi savoir revenir à sa réalité lorsque la difficulté du présent exige une compréhension lucide des événements antérieurs.
L’école contemporaine est depuis plus de trois décennies soumise à ce que nous interprétons comme une crise. Dans le débat public que cette crise provoque, certaines voix idéalisent le passé de notre système scolaire, en particulier ce qu’il est convenu d’appeler
« l’école républicaine», c’est-à-dire celle qui a été constituée à la fin du XIXe siècle par les initiateurs de la IIIe République et le plus célèbre d’entre eux, Jules Ferry. C’est pourquoi ce livre est essentiellement articulé autour de cette période. L’une de ses ambitions est de replacer l’école républicaine dans la continuité de l’histoire, et notamment de montrer que l’œuvre d’instruction du peuple était déjà très avancée au moment où les républicains laïques sont intervenus. L’innovation

en relation

  • histoire de l'éducation
    3100 mots | 13 pages
  • Histoire de l'éducation
    2289 mots | 10 pages
  • Histoire de l'éducation
    3463 mots | 14 pages
  • Histoire de l'éducation
    4684 mots | 19 pages
  • Histoire de l'éducation
    9565 mots | 39 pages
  • Histoire de l'éducation
    927 mots | 4 pages
  • Histoire de l'education
    1495 mots | 6 pages
  • Histoire de l'education populaire
    8253 mots | 34 pages
  • Histoire de l'éducation prioritaire
    3425 mots | 14 pages
  • Histoire de l'éducation en france
    2411 mots | 10 pages