Histoire de l'immigration françise du xxeme

4204 mots 17 pages
PROLOGUE
C’est une histoire écrite au fil des routes et des voyages. Depuis des siècles, des femmes, des hommes, sont arrivés sur le territoire français, venus d’ailleurs, de l’autre coté des mers, des fleuves, ou des montagnes, franchissant des frontières aux contours souvent incertains. Certains n’étaient que de passage, d’autres sont resté quelques temps avant de repartir, d’autres encore se sont installé durablement. Ces migrations sont souvent de proximité, ils rencontrent sur leur chemin les migrants de l’intérieur. On quitte un village, une région, pour aller travailler un peu plus loin, vendre ses bras et ses services, commencer parfois une autre vie.
Dès le Moyen- Age, la France accueille des théologiens comme Thomas d’Aquin, des marchands et des banquiers venus d’Italie, d’Allemagne ou des Flandres. Les rois savent s’entourer de conseillers et de ministres étrangers, comme Mazarin ou Necker. Parfois la diplomatie exige de se tourner vers l’Europe pour sceller les mariages princiers. Les étrangers sont indispensables dans l’armée ou le négoce. Les comédiens italiens, les plus grands peintres de la renaissance, des musiciens comme Lully et Gluck, et des philosophes, tous participent à l’élan culturel. Mais ces premières migrations sont souvent traversées de figures modestes. Artisans et domestiques, colporteurs et marins, pécheurs et paysans.
La fin du 18eme siècle semble marquer un tournant. La révolution fonde une nouvelle conception de la nation et distingue désormais celui qui est étranger de celui qui est citoyen. Elle proclame l’égalité de tous et accorde la qualité de français a ceux qui sont nés sur son sol. L’état nation se dessine petit à petit, tant dis que vont naitre d’autres révolutions qui vont mettre en mouvement les peuples européens. Avec le grand bouleversement de l’âge industriel, les migrations entre dans l’ère des masses.

1820-1914
L’asile
De la première moitié du 19eme siècle les besoins de l’agriculture, de la mine et de

en relation

  • Introduction à la pensée complexe d’edgar morin
    3445 mots | 14 pages
  • 2 La Situation Linguistique Et La Diffusion Du Francais
    3694 mots | 15 pages
  • Econométrie
    29216 mots | 117 pages
  • Culture Génarale des Pays Hispanophones
    18541 mots | 75 pages
  • Les femmes migrantes et le vih/sida
    23582 mots | 95 pages
  • Histoire de france
    130383 mots | 522 pages
  • Histoire moderne et contemporaine
    31011 mots | 125 pages
  • Relations internationales
    44292 mots | 178 pages
  • L'orientalisme
    165423 mots | 662 pages
  • Relation internationale
    45162 mots | 181 pages