HISTOIRE DU CORPS

Pages: 8 (1822 mots) Publié le: 15 janvier 2014
 2)Résumé de l'ouvrage

Intro
Nous somme passés du droit d'être malade à celui d'être soigné mais cette médicalisation implique un contrôle du corps dans la médecine occidentale ,qui est légitime car repose sur une science qui nous permet de vivre plus longtemps,L'homme reprend possession de son corps face à la médecine et demain,peut-êtredes nouvelles technologies permettront à chacun de décider de son traitement,de sa vie.
I)Le corps au XX éme siècle:ni malade,ni sain
Le XX éme siècle a fait s'évaporer la maladie de notre quotidien,en prônant la santé,faisant en sorte de ne plus être malade. De ce fait ,la santé comme idéal social est devenue la préoccupation majeure. L'individu de ce siècle est un potentiel « malade » en bonnesanté. La notion de risque a permis de repenser la pathologie en terme de facteurs naturels,socioculturels. La médecine est donc devenue préventive et prédictive.
II)La comptabilité des corps
Le XX eme siècle est celui du bond démographique. La mortalité infantile a chuté grâce à la vaccination obligatoire et à l'amélioration de l'hygiène alimentaire. L'espérance de vie a augmenté grâce à ladécouverte des antibiotiques ,des mesures d'isolements ,des thérapeutiques,des progrès de la médecine. De plus la découverte des vaccins ,le respect des règles d'hygiène et l'eau potable ont permis d'enrayer les épidémies des pays européens. De nos jours la probabilité de mourir frappe en grande partie après 70 ans. Mais la médecine si puissante, en quête de recherche perpétuelle ne peut absolumentrien contre une qualité de vie mise en doute dans certaines pathologies et contre certaines morts accidentelles,inexplicables,révoltantes. La population de cette fin de XX siècle a besoin d'être rassuré ,protégé mais certaines inégalités perdurent.
III)Le retour des maladies infectieuses?
La certitude d'avoir vaincu les épidémies et les maladies infectieuses fut remise en cause par l,émergencede nouveaux virus. Tout d'abord,le Sida,cette maladie sexuellement transmissible fut interprétée par certains comme une punition d'une certaine liberté sexuelle incriminant la population Africaine. Ensuite revint la tuberculose,maladie caché qui réapparut en même temps que les flux migratoires ,cela favorisant une peur sociale car maladie non perceptible mais touchant forcément une populationdéfavorisée. Tout cela ,remettant en cause la victoire de l'homme sur une certaine complexité de microbes.

IV)Le Sida
Le sida a un statut particulier dans l'histoire du corps car exposé au grand public , même de grands artistes impliqués y laisseront leur intimité et leur vie. De plus,il remet en cause l'infaillibilité de la science sur l'immunité et les dégâts visibles que cela engendre. Cettemaladie ,le VIH ,terme qui fait peur ,provoque la crainte ,l'angoisse de tous ,même des soignants. Mais la mobilisation active des années 80 va permettre de ne plus cacher et d'affronter cette réalité. Progressivement le sida grâce aux traitements est devenu une maladie chronique certes grave mais ou le patient n'est plus mis en avant comme un pestiféré.
V)L'invention des maladies chroniquesL'intérêt pour les maladies chroniques au profit des maladies infectieuses ainsi que le savoir médical a permis aux porteurs de pathologies tels que l,insuffisance respiratoire ,l'hémophilie de faire face. Ces malades chroniques peuvent désormais vivre avec leur pathologie,adapter leur mode de vie,devenir plus autonome,repousser leurs limites ,voir même reculer une certaine échéance.
VI)Le corps etle machine
Le XX eme siècle a connu un essor important dans le fonctionnement des machines. Elles ont permis de pallier à des défaillances de fonction essentielle de l'Homme. Dans certains cas,cette dépendance fait de l'homme une véritable machine vivante ,ce qui peut laisser penser à un futur fait de progrès à ce jour inconcevable.
VII)La société- laboratoire
L'expérimentation de l'animal...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Georges-vigarello-histoire-de-la-beaute-le-corps-et-l-art-d-embellir-de-la-renaissance-a-nos-jours
  • Suis-je un corps ou ai-je un corps ?
  • Corps
  • Le corps
  • Le corps
  • le corps
  • Le corps
  • Suis-je mon corps ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !