Histoire géographie, nourrir la planète

Pages: 16 (3997 mots) Publié le: 9 avril 2014
Avec 7 milliards d’individus sur la planète aujourd’hui et bientôt 9 milliards dans 35ans, la question des ressources nécessaires à la vie humaine se pose pour le 21ème siècle. On distingue plusieurs formes de ressources : les ressources renouvelables c’est à dire capable de se reconstituer à l’échelle du temps des hommes (l’air, les sols agricole, certaines ressources en eau, ou encoreles productions agricoles) et les ressources non renouvelables c’est à dire celles qui se ne reconstituent pas ou qui ne peuvent se reconstituer sur un temps très long (minerais, énergies fossiles, et gaz naturel, uranium, et également certaines ressources en eau.). Il faut donc nourrir 7 milliards d’hommes sur la Terre tout en essayant de préserver la consommation d’eau, tout en préservant lesressources énergétiques alors que la plupart des sociétés humaines ont adopté un modèle appelé société de consommation. Dans quelle mesure la gestion des ressources en eau est énergétique. Est-elle un défi majeur pour l’humanité aujourd’hui ? Comment nourrir 7 milliards d’individus sans remettre en cause l’équilibre environnemental ? Dans une première partie, nous montrerons en quoi la question del’eau est aujourd’hui très préoccupante. Dans un second temps, nous expliquerons comment les besoins énergétiques sont satisfaits et quelles sont les nouvelles formes d’énergie qui se développent aujourd’hui. Enfin nous verrons comment les hommes ont développé des systèmes agricoles très différents pour essayer de nourrir l’ensemble de l’humanité.


L’agriculture extensive, qui consiste àutiliser de grandes terres, ce qui permet une plus grande zone pour par exemple le bétail(cela concerne aussi les céréales), et où seuls les ressources naturelles joueraient sur les bêtes, les nourriraient…etc, cela donne plus de place aux bêtes, et donc plus de libertés, ce mode de fonctionnement ne cherche pas la productivités( et est donc le contraire de l’agriculture intensive) , mais plutôt laqualité, et est présente surtout dans les pays en voie de développement( où les moyens sont limités et où donc il y a beaucoup de main d’œuvre) ou par exemple en France(où les machines agricoles prennent beaucoup d’importance). Ce mode d’agriculture a une réputation très saine, se dit biologique aussi, et propose de la viande de meilleure qualité, mais au prix de quoi ? Ce fonctionnement n’est pasaussi bien que ce comme il est présenté, puisque il est très néfaste pour l’environnement, certes est assez biologique, mais ces terres très vastes, utilisés pour cette agriculture, ne sont pas présentes partout, et parfois (souvent même) , les pays utilisant cette agriculture extensive sont obligés de déforester, entrainant beaucoup de complications. L’exemple flagrant de ce moyen est auEtats-Unis, ou les terres sont juste gâchées (lorsque les terres ne sont plus fertiles, les agriculteurs changent de terre et vont dans des endroits plus fertiles, et donc laissant les terres pauvres en friche( un grand gâchis) .C’est au Brésil que c’est le plus inquiétant, puisque plus de approximativement 6terrains de football sont détruits en une minute, détruisant l’Amazonie, et l’écosystème qui lacompose)Dans le monde, c’est 28hectares de forets qui sont rasés de la carte en une minute. L’agriculture extensive n’est donc pas un bon exemple d’agriculture de demain, qui pourrait être infinie, et productive. L’opposé de l’agriculture extensive, l’agriculture intensive productiviste elle, n’a pas du tout le même fonctionnement, d’abord parce qu’elle utilise peu de terres, mais aussi parcequ’elle est encore moins écologique que cette dernière. Elle consiste à utiliser peu de terres, mais à les remplir 3fois plus que les terres normales, pour éviter que le sol deviennent moins fertiles. Ils utilisent des produits chimiques, les engrais, et utilisent aussi pour le bétail des hormones, les stéroïdes, rendant extrêmement musclés et gros le bétail sans qu’il ne bouge le petit doigt....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nourrir la planète
  • Nourrir la planète diplomatie 74
  • Composition géographie nourrir les hommes
  • Geographie: Nourrir les hommes
  • Geographie nourrir les hommes
  • Géographie nourrir les hommes
  • Nourrir les hommes : un défi pour l'homme et la planète
  • Histoire et geographie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !