Histoire : le consensus republicain

1987 mots 8 pages
BELIN/ Histoire 1ère L, ES, S
La République triomphante de la Belle Epoque
Dossier : Le consensus républicain (pages 128-129)
Questions page 129

1) Le Document 1 est le texte d’une conférence faite par un instituteur en 1899.
Cet instituteur rappelle que « La Troisième République, le gouvernement actuel, date du 4 septembre 1870» : à l’époque, paradoxalement, les Royalistes étaient majoritaires à la première Assemblée Nationale élue en 1871.
Peu à peu, les Républicains vont enraciner un système économique et social : le système républicain.
Le modèle républicain, c’est la volonté d’élargir les libertés reconnues à l’individu et d’installer définitivement la démocratie par l’éducation des citoyens.
Conformément à l’héritage de 1789, les Républicains font de la liberté la base du régime. Les lois de 1881 élargissent les libertés publiques : la liberté de réunion et d’affichage est rétablie ainsi que la liberté de la presse, qui favorise le débat politique.
En 1884, la loi Waldeck-Rousseau autorise les syndicats. La loi de 1901 institue la liberté d’association.
Ainsi, l’instituteur souligne que la IIIème République «a fait de grands efforts pour rendre les lois plus justes».

Cet instituteur rappelle aussi que la IIIème République «a surtout cherché à améliorer le sort du peuple, de l’ouvrier, de ce qu’on a l’habitude d’appeler le petit ». En effet, les Républicains ont d’abord laïcisé l’école publique avec les lois de Jules Ferry : Jules Ferry a instauré l’école primaire gratuite, obligatoire et laïque en 1882. Puis les républicains ont ensuite laïcisé l’Etat par la loi de Séparation entre les Eglises et l’Etat en 1905.

L’école devient donc le lieu privilégié de l’apprentissage de la patrie républicaine, de ses principes, de sa langue et de ses symboles comme on le voit dans le Document 3 qui reproduit un texte écrit en 1913 par un élève d’une école primaire : cet élève parle de la devise «Liberté, Egalité, Fraternité» qui est l’héritage des

en relation

  • Introduction écrit 1 capeps
    1515 mots | 7 pages
  • Un "printemps des peuples" italiens ?
    3453 mots | 14 pages
  • Cours de droit de la vème république
    965 mots | 4 pages
  • "Qu'est que le libéralisme" d'alain renaut
    2138 mots | 9 pages
  • La république sera conservatrice ou ne sera pas - adolphe thiers
    1634 mots | 7 pages
  • La ve république dans l'histoire
    1815 mots | 8 pages
  • La mise en place des institutions de la iiie république
    4611 mots | 19 pages
  • La france de la belle
    1487 mots | 6 pages
  • La vie politique en france de 1870 à 1914
    944 mots | 4 pages
  • La crise de la citoyenneté française
    8525 mots | 35 pages