Histoire pol usa gb afsud

15664 mots 63 pages
Angleterre, Etats Unis & Afrique du Sud

Cours 6/2, 2eme partie
Mr Tournade, RU, Afrique du Sud & USA.
Matière bâtarde entre sociologie, juridique (mode de scrutin) & histoire Royaume Uni : Introduction

Le berceau de la démocratie parlementaire, paradoxalement il n'y a pas de constitution. Expérience constitutionnelle sous le République de Cromwell, Républicain gagne en 1648 la guerre civile, exécute Charles Ier, seul expérience jusqu'en 1660 et retour de la monarchie. Mais en revanche une succession de grands texte :
→ « le magna carta » qui consigne les 1ere liberté en 1615
→ « Petition of rignt » en 1628 qui limite les pouvoirs du rois à l'arbitraire sur ces sujets
→ « Habeas Corpus » en 1679 qui interdit la détention sans l'intervention d'un juge
→ « Bill of rights » en 1689 qui consacre les droits du parlement à l'égard du rois, il doit intervenir en plus du roi pour lever des impôts par exemple
→ « acte of settlements » en 1701 qui limite encore le pouvoir de la couronne qui oblige le monarque à prêter serment devant le parlement. A partir de cette période, le parlement devient le souverain, il définit l'exercice de la monarchie par des lois, ce qui justifie l'absence de constitution, le centre du système est le parlement et non la constitution.

Tous ces textes ont façonné à tort ou à raison une tradition dite libérale, une tradition reconnaissant l'individu VS le monarque, qui va donc limité les droits du monarque et de l'état pour protéger les droits et libertés de cette individu. Cette préférence au libéralisme est assez largement partagé dans le système politique, décalage de compréhension entre RU et France.
Il y a des préoccupations pour les droits & libertés, le gouvernement revient en arrière sur les fichiers biométrique, au noms des respects des droits et libertés individuelle, pas de carte d'identité en GB. Cette attachement, cette tradition libérale a des effet dans le système politique on le voit. (aussi

en relation