Histoire romaine

1993 mots 8 pages
iii-de la royaute a la republique
Dès la fin du 6e siècle, les rois étrusques provoquent un certain nombre de conflits et provoquent une coalition contre eux. En 509, le dernier roi étrusque est expulsé par un aristocrate romain.
Dans des épisodes légendaires se réalisent moins les faits avérés que les éléments fondateurs du citoyen romain : la vertu (courage), le dévouement pour la patrie ; la piété, le sens civique. Cette histoire est difficile à reconstituer mais il en ressort d’intenses conflits intérieurs et extérieurs. Ces conflits provoquent des problèmes sociaux et politiques et entrainent la refondation de la cité et l’émergence de nouveau système
1-LA CHUTE DE LA ROYAUTE
La Rome étrusque est une Rome puissante mais suscite des tensions à la fois à l’extérieur avec les voisins du Latium et à l’intérieur avec une rivalité entre les rois étrusques et leurs partisans d’un coté et de l’autre l’aristocratie romaine traditionnelle dont les privilèges sont attaqués par les réformes. Rapidement, cette aristocratie s’oppose au roi les accusant d’exercer une tyrannie. La tyrannie étant une forme dégénérée de la royauté, c’est-à-dire un exercice du pouvoir s’appuyant sur la violence, la force armée et s’affranchissant de l’avis du conseil aristocratique du Sénat. Les rois étrusques sont donc qualifiés de tyrans, ce qui légitime leurs expulsions. Le dernier d’entre eux TARQUIN LE SUPERBE est accusé dans les sources de corruption, de cruauté et de violence physique. LUCIUS LUNIUS BRUTUS devient le premier consul élu de la République romaine. On lui a attribué le premier buste en bronze IV-IIIe siècles. La date retenue par la tradition se situe en 509. Elle est associée à l’inauguration du temple de Jupiter capitolin et semble confirmer par l’archéo puisque des fouilles attestent qu’un incendie a ravager le forum et notamment la regia, demeure des rois.
La disparition de la royauté est brutale face à l’émergence d’une nouvelle catégorie sociale.
2-la mise en

en relation

  • Histoire romaine
    8403 mots | 34 pages
  • Histoire romaine
    9799 mots | 40 pages
  • Histoire romaine
    1302 mots | 6 pages
  • Histoire romaine
    4262 mots | 18 pages
  • Histoire romaine
    3475 mots | 14 pages
  • Histoire romaine
    402 mots | 2 pages
  • Histoire romaine
    1243 mots | 5 pages
  • Titelive - histoire romaine
    31572 mots | 127 pages
  • Histoire du droit romain
    561 mots | 3 pages
  • Aristocratie et histoire romaine
    2795 mots | 12 pages